Bienvenue sur ecologie-pratique.org 03 févr. 2023 - 20:34


 06/05/2013 13:13  

Status : hors ligne

Econolo78

Utilisateur

Germes
Enregistré: 16/12/2012
Réponses: 23
Ton article rejoint l'analyse de Jancovici.

C'est bien de changements révolutionnaires dont il s'agit.

Les amis de la terre avait fait une étude de la réduction de consommation nécessaire des pays riches si l'on considère que chacun (y compris les pays pauvres) a un droit égal à prélever les ressources. C.est de l'ordre de 90% selon les différentes matières.

Devant ce besoin, on constate que les politiques vert tendre sont sans commune mesure avec ce qu'il,faudrait faire. Il y a bien de quoi envisager la fin de l'humanité.

Mais pour Jancovici, convaincre déjà les 8 pays contenant les principales réserve de charbon serait déjà une première solution.

 06/05/2013 14:49  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Les capacités de se reproduire étant supérieures à ce qu'il faut pour juste maintenir sa population, on ne peut prédire une extinction totale à coup sur, et de toute façon on verra bien.

Le droit égal à prélever les ressources est bien théorique héhé... :roll:
Dans un monde local et non plus global, de toute façon cela ne veut pas dire grand chose. C'est juste s'adapter aux ressource locales disponibles. Certains auront les papayes, d'autres auront les myrtilles!!

Il y a surtout un grand nombre de pays à convaincre de faire moins d'enfants. Comme c'est plus dur que réduire sa consommation.... Et d'après tes chiffre, on peut penser qu'il y aura une réduction de 90% de la population avant d'arriver à un équilibre.

Mais comme, pour consommer autant, le monde riche a besoin de la population pauvre pour lui fournir des choses à bas prix (tout en se plaignant d'avoir moins de travail en occident, puisqu'on donne le travail à l'étranger...) on verra ce que ça va donner au bout du compte!!!
Xisca en Espagne

 06/05/2013 18:33  

Status : hors ligne

Econolo78

Utilisateur

Germes
Enregistré: 16/12/2012
Réponses: 23
La dépopulation rapide n'est pas très sexy comme solution. Et qui accepte de ne pas avoir d'enfant? Pas moi.

A mon humble avis, ce n'est pas la taille de la population mais ses moeurs qui pose problème. En changeant son chauffage au fioul par du bois, en vendant sa voiture et en militant pour une sobriété étatique également, ça change la donne. ( plus le reste ...)

Mais si l'on veux continuer à faire son jet ski il vaut mieux ne pas avoir d'enfant.

La société compatible avec les ressources de notre vaisseau spacial ne sera pas la même, mais sera-t'elle moins bien ? Pour moi ce n'est pas le futur bon mode de vie qui fait peur mais la transition. Elle sera certainement subit et notre génération qui n'a pas connu la guerre vivra des crises du même ordre.

Quant à la fin de l'humanité, se sera à nos enfants de gérer. Mais ils nous accuserons et n'auront pas tort. Alors commençons à décroître matériellement ça ne fera pas de mal coté detox, fraternité et égalité.

 06/05/2013 18:36  

Status : hors ligne

Econolo78

Utilisateur

Germes
Enregistré: 16/12/2012
Réponses: 23
La mondialisation ne s'arrêtera pas. A cause des bateaux. B)

 06/05/2013 19:09  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
La dépopulation aura lieu, le plus tard le pire. On a le choix entre moins de naissances ou plus de morts. La taille de la population fait largement partie des moeurs. Il faudrait tout changer sauf de surpopuler? A partir du moment ou l'on refuse une solution, c'est évident que d'autres personnes refuseront d'autres solutions, chacun voit midi a sa porte...

Le problème des "solutions", c'est qu'elles impliquent toujours que tout le monde les applique, ce qui n'arrivera jamais, divergence d'intérets et de compréhension.

Avant le fioul, il commençait a y avoir en Europe un très large problème de déforestation...

Absolument aucune région "peu peuplée" d'humains, donc faisant les enfants nécessaires à se maintenir de façon stable, n'a eu de problème nul part sur terre. "Peu peuplé" = la population que peut supporter la terre pour des personnes mangeant de la viande et laissant de la place pour que les autres espèces animales puissent prospérer.

Ha si, ces gens ont eu le problème de recevoir les invasions des gens venant de zones plus peuplées...
Xisca en Espagne

 07/05/2013 07:32  

Status : hors ligne

Econolo78

Utilisateur

Germes
Enregistré: 16/12/2012
Réponses: 23
Je ne sais pas en Europe, mais si l'ensemble des français se mettaient à se chauffer au bois, la foret française continuerait s'étendre comme c'est le cas aujourd'hui.

Elle serait plus exploité (alors qu'elle ne l'est qu'à 60% aujourd'hui) et cela aurait un effet bénéfique sur le CO2. C'est les jeunes arbres qui captent. De plus quand un tronc pourrit sur place, il émet le CO2 stocké. Le bilan des forêts primaires n'est pas positif en co2 mais nul. Il faut exploiter les forêts.

J'ai appris récemment qu'il faudrait y renvoyer nos cendres pour ne pas l'appauvrir en minéraux. La boucle serait faite.

Et puis les poêles modernes ont un rendement de 70% à 95% alors que les cheminées ouvertes de 1900 c'est 10%.
Je n'apprend rien aux membres de ce site à la pointe du mouvement rocket stove.

Enfin, les granulés et autres plaquettes peuvent valoriser ce qui ne l'était pas. les branches, brindilles et autre coupe de haies.

Mais cette biomasse va être utilisée également pour l'agroforesterie pour remplacer les engrais. Aussi il va quand même avoir une pression importante sur la forêt. Et je ne compte pas la construction qui est un stockage temporaire sous une autre forme qu'une bûcherie.

 16/05/2013 19:01  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Entre ce qu'il faut pour manger, ce qu'il faut pour faire des agro-carburants, ce qu'il faut pour les animaux sauvages, ce qu'il faut pour les animaux domestiques, et ce qu'il faut pour faire du bois de chauffage, du bois de construction etc, je ne sais pas s'il y a la surface correspondant a la population!!!

En plus ce qu'on brulerait pour rouler (surface a cultiver en canne a sucre, betterave ou autre) prendrait la meme place au sol que les agrocarburants de l'époque ou les véhicules produisaient du fumier!!!!!!!!! :lol: sauf que le carbone part dans l'air au lieu de partir dans le sol...

De plus quand un tronc pourrit sur place, il émet le CO2 stocké. Le bilan des forêts primaires n'est pas positif en co2 mais nul. Il faut exploiter les forêts.


Idem donc quand on fait son compost? Pas de carbone qui reste au sol? Je sais que le solide peut repartir en gazeux en effet, mais que cela dépend des conditions de décomposition, et si tu as des sources multiples sur ce sujet je prends!

Exploiter veut plus dire de soutirer sans rendre... On exploite le pétrole et les minéraux du sol car on ne peut rendre quoi que ce soit. Par contre on peut dire qu'il faut ENTRETENIR les forets... dans le "mythe" du jardin d'Eden, l'homme a été mis sur terre comme animal ayant un cortex et SURTOUT DES MAINS, afin d'etre l'animal sur terre qui ai ce role! Je recommande de lire tendiing the wild a ceux qui lisent l'anglais.
Xisca en Espagne

 16/05/2013 21:17  

Status : hors ligne

Econolo78

Utilisateur

Germes
Enregistré: 16/12/2012
Réponses: 23
Pour le bilan de la décomposition du bois ca a l'air complexe.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Puits_de_carbone ;)

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 08:34 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos