Bienvenue sur ecologie-pratique.org 29 nov. 2022 - 21:59


 09/11/2012 00:11  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Pour la masse, ce sera de la tuile et de la terre. Je peux monter un petit mur de tuiles qui servira de "coffrage".
J'ai une terre très très argileuse. Que me conseilles-tu comme mélange de bauge, est-ce que je reste sur 1/4 de terre pour une part de sable ?
Pour l'instant, j'ai mis moins de sable, mais la bauge séchant très lentement, je ne me rends pas bien compte du résultat ! Ca m'a l'air un peu "cassant".
Merci pour ton aide. :)

 09/11/2012 10:12  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
La terre ne doit pas être trop cassante. Pour faire quelques test voir cet article.

Attention de ne pas laisser d'air entre les morceaux de tuiles ou les tuiles et le tuyaux lors de la réalisation des maçonneries.

Pour la première partie dans le séjour pourquoi ne pas simplifier par un angle droit ou un système en T ? (voir le schéma de haute qualité :) ci-dessous )


 09/11/2012 13:32  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Ha, que c'est dur de dessiner à la souris ! ;) . Merci !
C'est une bonne idée, mais ça ne nous laisse qu'1,23 m de masse dans le salon qui est bien grand.C'est pour cela qu'on voulait monter le long du mur, pour gagner de la masse, mais si ça doit entraver le bon fonctionnement du rocket, on y renoncera, il n'est pas encore trop tard ! (Nous avons 2,80 m de plafond).
Même si je laisse une moitié du baril non recouverte (pour bénéficier de la chaleur plus rapidement dans le salon). Il y a une grande masse à chauffer derrière. Je me demande si nous aurons de la chaleur dans la salle de bain. Il me tarde.
Il semblerai que les T ne s'emboîtent pas directement dans les tuyaux, j'ai l'impression qu'il faut des raccords. Ce qui est très embêtant, car vu le délai de livraison auquel on a du faire face lors de l'achat des tuyaux, je me vois mal recommander des pièces.
J'ai une manchette pour le cendrier, j'en avais commandé une en tôle aluminiée, il me l'ont livré en galva, est-ce dérangeant ? Ce magasin, je ne le recommanderai vraiment pas, je n'ai plus envie de leur commander quoique ce soit. Si quelqu'un a un plan dans le Tarn...
Bonne journée à tous

 09/11/2012 17:10  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
Je propose de ne pas couvrir le baril et de rester sur le plan ci-dessus. Avoir un banc et ne pas profiter de sa chaleur par contact en posant ses fesses ou son dos dessus dans la pièce à vivre serait dommage.

Pour les T comme pour les tubes, il y a normalement des parties mâles et des parties femelles pour permettre les connexions.

Pour la manchette en galva, attention nous pouvons être très près de la température critique pour cet alliage en sortie de baril, ce qui signifie un risque de fumées toxiques. Il faut la réserver pour la trappe de visite en fin de banc juste avant la sortie à l'extérieure, là ou les température sont sans risque pour cette pièce.

 10/11/2012 12:41  

Status : hors ligne

Atchoum

Utilisateur

Graines
Enregistré: 10/11/2012
Réponses: 8
Bonjour Pascal,

Je me glisse dans la conversation car je participe à la construction du rocket de Cécile.

Dans tous les cas, il ne restera aucune place pour se chauffer les fesses, d'ailleurs celle/celui qui le ferait serait collé au baril et se sentirait un peu "mis au coin" !... C'est dans un renfoncement de la pièce.
La pièce dans laquelle est construite l' étrange bête fait un peu plus de 50 m² et 2,80 m de hauteur sous plafond, ce qui représente déjà un volume !... Le rocket est situé de telle façon qu'il ne laisse pas de distance pour faire un banc de longueur conséquente.
C'est pour cette raison qu'on veut élever le conduit en hauteur afin d'avoir plus de masse thermique pour cette grande pièce.
Tous les tuyaux sont en Ø 200 mm.
Depuis la sortie du cendrier, on a donc 1 coude 90° qui part vertical, un tuyau vertical d'1 m., 1 coude 90° qui repart horizontal, 1 tuyau horizontal d'1 m., décalé en diagonale vers le mur, 1 coude 90° qui repart vers le sol, 1 tuyau vertical d'1 m., 1 coude 90° qui repart horizontal en sens inverse au niveau du sol (enfin, à 15 cm au dessus). Une espèce d'usine à gaz quoi !... genre Beaubourg ... Puis, sortie de ce coude, on démarre horizontalement dans la config. classique pour arriver tout de suite (1,20 m. plus loin) dans la pièce suivante (20 m²; HSP 2,80 m) et, en enfilade dans une autre pièce identique, puis dans la salle de bain... tout ça rectiligne, pour finalement ressortir à l'extérieur...

On a donc quelques inconnues (en plus de celles déjà répertoriées).
- Est-ce que le fait de monter, puis de redescendre, puis de repartir en demi tour ne risque pas de nuire au tirage ?
- Est-ce que la longueur totale de tuyau (env. 16/17 m. avec les coudes) nous laissera de la chaleur dans toutes les pièces, notamment dans la S. de B. qui se trouve en bout de chaîne ?

Pour les Tés, manchettes et tampons en galva, j'ai les mêmes crainte que toi, surtout au niveau du cendrier... Je pense qu'on va encore devoir galérer un peu pour en trouver d'autres, il me semble que le magasin où on les avait commandés a changé de fournisseur sans se poser plus de question... D'ailleurs, c'est vrai qu'ils ne s'emboîtent à aucune exrémité avec les tuyaux, ils ont Ø 200 mm. partout !

Ça occupe bien, c'est plein de galères pour réunir tous les matériaux, et on est bourrés d'incertitudes... Mais c'est une aventure sympathique tout de même !
À suivre...

 10/11/2012 14:36  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
Effectivement les changements de direction ralentissent le tirage. Il faut aussi garder à l'esprit le nettoyage et donc pouvoir facilement ramoner les conduits 1 ou 2 fois par an.

Pour le calcul de longueur et donc de l'efficacité, c'est plus la longueur de banc qui compte que celle des tuyaux. Sur ce schéma :

[media:20121108231014353]

on peut compter sur 11 mètres, ce qui correspond bien au système en 200 de diamètre.

Comme on peut le voir sur cette photo de Ianto Evans sur le site transitionculture.org, une place de choix est contre le baril.

[img] http://transitionculture.org/wp-content/uploads/thumb-IantoRocketStove_02.gif [/img]

Dommage d'avoir la cheminée qui prend une partie de la place du rocket ;)

 10/11/2012 19:12  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Coucou me revoila, attention ca va être long !

Déja pour Pascal : "une place de choix est contre le baril." Oui mais seulement quand il est éteint ! parce que allumé on reste collé dessus. La température en sa surface va de 300 à 1000° suivant les endroits, c'est très chaud, et de mon coté j'ai plutôt tendance à conseiller de le couvrir, au moins partiellement.

Bonjour Atchoum, es-tu le Papa de Cécile qui participe activement à cette belle aventure ?
Pour les tuyaux qui ne s'emboitent pas, c'est probablement parce que ce sont des coudes male-male. Avec l'inox on est habitué à avoir tout en male-femelle, et pas de souci d'emboitage. Pour régler ce détail, il suffit de découper quelques entailles d'un coté du tube, de replier légèrement à l'interieur et de l'emboiter dans con compagnon. Ensuite scotch alu pour être bien étanche puis bien stabiliser à la construction avant de noyer de bauge.
Quand à l'usine à gaz, tout comme Pascal, je pense que le ramonage sera bien compliqué et le tirage sensiblement réduit. Si vous restez sur cette configuration, à mon avis l'espace entre le haut de la cheminée interne et le baril devra être de 6cm pour compenser le frein qu'est la montée puis redescente.

Mais j'ai une autre suggestion à vous faire.
J'avais le même souci de place que vous, et pour faire quand même une longueur de banquette (plutôt un siège) je l'ai fait passer par devant autour du tunnel de chargement.
Dans votre cas, il faudrait descendre du baril à gauche du rocket, puis faire le tour par devant et arriver à la traversée de mur.
Le cendrier serait le long de la paroi de la cheminée et ainsi on arrive facilement à placer 3 mêtres de tube.
Cette banquette courte pourra avoir un dossier massif qui vient rejoindre le bidon par derrière afin d'y pomper encore quelques calories.
Je remets ma photo pour vous refaire une idée.
https://picasaweb.google.com/115138364372768055787/PoeleDeMasseRocketStove#5725735691209912850
Rocket "compact"


Ensuite pour la longueur totale et la traversée de 3 pièces je trouve que c'est une très bonne idée, dans l'esprit "chauffage central" ! Je pense que la salle d'eau bénéficiera d'assez de calories, car ce n'est généralement pas une grande pièce. Par contre l'enduit devra surement y être waterproof (chaux ou faience...) car l'argile va se transformer en boue en présence d'autant d'humidité.

Dernière chose, je ne vois pas d'isolant autour de la chambre de combustion en brique. Avez-vous décidé de vous en passer ? C'est assez utile pour atteindre des températures de combustion élevée et éviter de surchauffer la surface extérieure.

Quand aux tubes galva en sortie de baril, la température qui règne ici est de l'ordre de 200-300°. Le zinc du galva commence à se liquéfier (en dégazant en meme temps) autour de 400°. Donc pas trop d'inquiétude, mais si vous avez mieux, ce serait mieux bien sur.

Bonne soirée et à bientôt.

Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 10/11/2012 21:03  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
:mrgreen: Effectivement lors de la flambée, contre le baril c'est chaud brulant mais après c'est la place royale.

8O Attention les galvanisés sont rarement conseillés par les industriels pour une utilisation au dessus de 250°C

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 09:59 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos