Bienvenue sur ecologie-pratique.org 08 déc. 2022 - 07:54


 28/03/2013 20:59  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Oui Cédric, tu as raison pour le bois sec et j'ai lu ton fil à ce sujet. Mais est-ce qu'on se comprend au sujet de la condensation ? Ce n'est pas un phénomène qui peut se produire dans le banc. C'est sous l'effet du choc thermique entre l'air chaud et humide avec une température basse que ça va se passer, dans une pièce non chauffée p ex. A moins d'avoir des conduits verticaux isolés tout le long, je pense que le risque n'est pas négligeable, cf page 87 du livre de Pascal B. J'aimerais bien avoir son avis là dessus et les solutions possibles. Il parle de conduits horizontaux en pente et je ne suis pas sûr de comprendre.

 28/03/2013 21:40  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1534
Localisation:Surgères
Bonjour-Bonsoir,

Comme le dit Cédric
tu peux y installer un récupérateur genre grand cendrier découpé dans un cul de cumulus par exemple, ainsi l'eau ne pourra rien détremper

il faut gérer la condensation à ce point en créant, lorsque l'on est à l'intérieur, un réservoir de bonne capacité ou une évacuation dédiée au liquide.

Lorsque l'on sort à l'horizontale au travers du mur, la gestion est simplifiée par la légère pente vers l'extérieur du conduit dans le banc et l'on évacue la condensation à la jonction du coude comme indiqué sur ce schéma :

Sortie du flux

 29/03/2013 13:01  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Merci d'avoir apporté ton avis Pascal. Reste à imaginer comment évacuer l'eau à la base de la conduite verticale avant que le récupérateur soit plein. J'avoue sécher sur la question (mauvais jeu de mot ?). Par contre, si je modifie mon dessin et que je sors à l'horizontale, ça semble beaucoup plus facile avec ton astuce.

Si je modifie mon dessin, l'idée serait de ne pas partir à la verticale mais de rester dans le mur entre la salle de bain et le salon, avec une sortie haute sur la façade est à droite sur mon plan. Et en poussant encore plus loin, peut être de chauffer le plancher de ma mezzanine pendant qu'on y est. Je délire ?

 31/03/2013 12:51  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Bon j'arrête de délirer sur des modifications trop complexes. J'ai parcouru le bouquin de nouveau et je dois dire que la réponse à ma question s'y trouve déjà page 59 : placer des trappes de nettoyage... dont une trappe d'accès à la base de la cheminée verticale. Si ça condense, c'est là que ça va se passer. Rien de compliqué, reste à y mettre un bouchon bien hermétique... La prochaine fois, je tacherai de poser des questions qui font avancer le schimimi :?

 01/04/2013 21:56  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Suite et fin d'une bonne idée ? On me dit qu'il sera impossible de renforcer suffisamment le plancher pour supporter le poids du rocket.

 01/04/2013 22:11  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut JC,

Ce genre de choses se calcule. En mesurant la section des solives sous le plancher et leur portée on peut déduire la charge maxi admissible.
Un plancher d'étage est habituellement conçu pour minimum 250kg/m²
Tu peux avoir ta réponse ici : http://charpente-total-bricoleurs.wifeo.com/les-tableaux-des-charges-admissibles.php

Ensuite faut savoir que la batterie thermique fera moins de 2t/m3 en prenant large.
Si elle fait 50cm de large sur 50 de haut on tombe à 500kg/m².
Dans le cas ou tu serais proche du minimum de 250kg/m² il ne faudra pas renforcer de beaucoup pour y arriver : en plaçant un poteau dessous ou en doublant les solives sous le rocket et l'affaire est faite, surtout si t'es proche des points d'appui.

On a récemment posé un rocket sur un plancher (Jupon) et ça bouge pas.

A bientot
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/04/2013 09:12  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Merci Cédric, tu me mets du baume au coeur. :)

J'aimerais pouvoir faire un calcul précis mais la grange est à 3 h de chez moi et je n'y retourne pas de si tôt. D'après photo (http://grange12.ouvaton.org/solives.jpg), je pense que mes solives sont en 5*15 et elles doivent porter sur 3.5m. On voit que la poutre est un peu faiblarde et qu'elle serait la première à devoir être renforcée.

En me reportant au tableau que tu indiques, la charge admissible par mes solives serait de 166 daN, soit en gros 166 kg et peut être moins en étant prudent. La batterie du rocket se trouverait à 1.5 m de la poutre environ, soit pratiquement au milieu entre les 2 poutres qui soutiennent tout. Le banc partirait (en parallèle à la poutre) de la batterie pour rejoindre le mur sur 2 m, puis bifurquerait pour longer le mur sur 2.5m.

Ça fait pas mal de renforcements à prévoir, non ? Si encore il ne s'agissait que de soutenir la poutre, je pourrais maçonner en dessous. Mais après...

 05/04/2013 19:43  

Status : hors ligne

Nadia

Utilisateur

Germes
Enregistré: 20/03/2013
Réponses: 28
Localisation:la Charité sur Loire, Nièvre
Salut JC

Merci pour ton petit mot..
moi aussi je suis ton projet.... un banc chauffant en tadelakt... ça peu être super bien pour faire un hammam... j'ai toujours rêvé d'avoir un petit hammam, et je pense qu'une fois que j'aurais fait un rocket pour chauffer ma maison et mon ballon d'eau chaude, je plancherais sur ca: faire un générateur de vapeur avec un petit rocket, avec une petite banquette chauffante, le tout en tadelakt.... le grand luxe, fait de nos propre mains...
Bon sinon, pour ton solivage... j'ai cru comprendre que sur ton croquis de l'autre jour, que ce qu'on voyait était le solivage de la mezzanine placée au dessus... faudrait un croquis de celui qui se trouve en dessous, avec l'emplacement du poêle (batterie comprise). Sur la photo, on voit que c'est foutu comme chez moi, les solives ne reposent pas sur la pour elle même, mais sur des pièces rapportées de plus petite section de chaque coté de la poutre. Je te conseille déjà de bien refixer ces pièces avec de jolis tirefonds. Si ta poutre et les éléments rapportés sont en chêne, avec le temps, le tanin bouffe le métal des pointes et les affaiblit et cela réduit la solidité des appuis. On a le même genre de probleme sur les vieilles toitures avec lattes en chêne.. les lattes glissent avec toutes les tuiles qu'elles soutiennent. Pour le reste, il te faudra certainement doubler les solives comme le disait Cédric, sous la partie ou se trouvera ton poele. Va falloir faire un peu de maçonnerie pour les ancrer dans le mur, ou creer un portique contre le mur pour soutenir tout ca. Et peut etre un poteau sou la poutre...Est ce que cet espace sera habité?

Moi je suis sur double solivage neuf, mais je compte me reglisser dessous pour augmenter le nombre d'appuis (on m'a dit que l'ensemble semble assez costaud pour suporter le poids du poele, mais je me sentirais plus tranquille... deux trois jours de galère ne coute pas grand chose pour avoir l'esprit tranquille).

Je pense que ca vaut le coup... c'est comme la construction paille, plus il y aura de fous qui feront des rockets, plus on verra que ca fonctionne, et plus il y en aura... et un jour peut etre, les maisons Phoenix ne seront plus en parpaing chauffées à l'électricité nucléaire, mais en paile, en terre, et chauffées avec le soleil et trois poignées de bois. On sait que "nos enfants nous accuseront"..il est grand temps de leur ouvrir des portes pour nous racheter!

A bientot
Nadia

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 07:54 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos