Bienvenue sur ecologie-pratique.org 29 nov. 2022 - 21:47


 28/10/2016 10:49  

Status : hors ligne

ManuTaden

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 22/12/2014
Réponses: 94
Bonjour

Je viens de regarder ton album, ça donne envie de re-construire mon poele.

Merci pour ce retour d'expériences bretonnes Cool


Serais tu en Bretagne ? ou ?
Je suis à Dinan, et j'avoue que j'aimerais bien te rencontrer pour comprendre un peut mieux la complexité de cette construction.

Cdlt


 28/10/2016 11:00  

Anonyme: Moos

Citation : Philippe S

Moos, en effet la pièce qu j'ai montré en exemple n'est pas sur le plan sketchup : c'est une modification de ma part. L'ouverture (que tu as bien devinée) est destinée à recevoir une vitre fixe. La porte et le chargement restent sur l'avant. Quant à la sortie vers la cheminée, elle se fait par un canal bien plus étroit, sur la face opposée à la vitre.
Ça sera beaucoup plus clair avec les images de mon prochain post.



Une vitre fixe pour voir ce qu'il se passe dedans lors de la combustion? Petit curieux...! Ça donne envie n’empêche...! J'ai anticipé un peu, suis allé voir dans ton album, j'ai vu la pièce du fond du foyer, avec le départ de la cheminée...

 28/10/2016 11:05  

Status : hors ligne

Philippe S

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 20/09/2016
Réponses: 40
Troisième et dernière partie de cette restitution.



Au final, mes impressions

Première chose : c'est long !

Démarrer ce genre d'atelier demande de fabriquer ses outils, et de se faire la main avec les découpes. Au début le résultat est moyen, mais on prend vite le coup et on devient plus rapide.
Dans les modèles de batchbox, pas mal de pièces se ressemblent, et on peut facilement réutiliser ses moules (à condition de les huiler !). N’empêche qu'un moule c'est une boite en bois bien fermée, plusieurs pièces à fabriquer et à coller, un dosage à calculer, une coulée... Ça prend quand même du temps.

2 : C'est économique

J'ai fait les 7 pièces du batchbox sidewinder 150 (y compris la cheminée interne) avec 3,5 sacs. A 20 € le sac, ça donne donc 80 € TTC. Difficile à égaler avec des briques réfractaires de qualité.

3 : C'est censé être performant

Autre avantage par rapport aux briques : le foyer ne fait pas un kilo de trop. Les parois font 3cm d'épaisseur, et se réchauffent plus vite qu'un foyer en brique qui aura forcément de la masse superflue. Toutefois je restitue cet argument sans l'avoir testé, puisque mon rocket est toujours en cours de construction.

4 : Ça fait des noeuds au cerveau !

Tout le monde n'est pas à l'aise à travailler avec des volumes. Ici la chose se complique puisqu'on fabrique non pas ce qu'on souhaite, mais le "négatif" de la pièce voulue. Et puisqu'on a pas envie de recommencer une pièce, ça met un peu la pression.
Pour ma part, j'ai fini par fabriquer, en polyuréthane également, une version "positive" du foyer. De cette façon j'avais toujours sous les yeux le résultat final lorsque je découpais mes formes :

Maintenant ce gabarit me sert aussi pour mes essais d'implantation :


En conclusion, je dirai que le jeu en vaut la chandelle si on a du temps et peu d'argent, et/ou l'envie de découvrir cette technique. Le principe du moulage/coulage offre des horizons larges, c'est une nouvelle façon de travailler la matière, et personnellement je trouve que c'est à découvrir.
Maintenant que j'y ai touché, je rêve de fabriquer de belles pièces apparentes colorées comme on en vois dans certains poêles de masse en céramique. Je n'en suis pas là, mais voilà : ça inspire !


Merci de m'avoir lu, je vous laisse avec quelques photos du résultat final :





Bonne journée.
Philippe.


 28/10/2016 11:34  

Anonyme: Moos

Perso, je reste admiratif du résultat... Bravo !

Bon, la mousse polyuréthane, c'est sans doute le point le moins écologique de la procédure, mais je vois mal comment s'en passer dans ce type de moulage. D'une part, ça reste très pratique, et donc sans doute plus rapide que d'autres matériaux destinés à faire les moules ; d'autre part, ça n'est pas excessif en terme de prix je crois savoir...

Et puis, vu les températures dans ton batch, tu pourras les bruler sans résidus... ==> ok, je sors !

Tu nous détailleras les prochaines étapes : moulage de la cheminée? assemblage du tout (tu "colles" ou tu te contentes d'emboiter les pièces et de recouvrir de bauge? etc...)

 28/10/2016 14:08  

Status : hors ligne

Philippe S

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 20/09/2016
Réponses: 40
Citation : Moos

Une vitre fixe pour voir ce qu'il se passe dedans lors de la combustion? Petit curieux...!


...dit le mec qui a mis une vitre d'un demi mètre carré sur son rocket ;-)

Citation : Moos

Ça donne envie n’empêche...! J'ai anticipé un peu, suis allé voir dans ton album


Et après c'est moi le petit curieux...

Sinon en effet le polyuréthane c'est pas le top. Si quelqu'un a une alternative plus écolo, c'est avec plaisir...

Citation : Moos

Tu nous détailleras les prochaines étapes : moulage de la cheminée? assemblage du tout



La cheminée est déjà faite : ce sont les deux demi-cylindres (pas très) visibles à gauche de ma dernière photo. Je pense coller à la terre argileuse. Je vous tiens au courant quand j'aurais fait les tests de feu (encore une semaine de séchage...)

 28/10/2016 16:55  

Status : hors ligne

ManuTaden

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 22/12/2014
Réponses: 94
Citation : Philippe S
Sinon en effet le polyuréthane c'est pas le top. Si quelqu'un a une alternative plus écolo, c'est avec plaisir...

Du liège ?
Mais ça ne ce coupe pas avec un fil chauffant.
Sinon, à l'ancienne : en bois, par contre je ne me souviens plus de l'essence utilisée pour réaliser des moulages.

cdlt

 29/10/2016 09:19  

Anonyme: Moos

Citation : ManuTaden

Citation : Philippe S
Sinon en effet le polyuréthane c'est pas le top. Si quelqu'un a une alternative plus écolo, c'est avec plaisir...

Du liège ?
Mais ça ne ce coupe pas avec un fil chauffant.
Sinon, à l'ancienne : en bois, par contre je ne me souviens plus de l'essence utilisée pour réaliser des moulages.

cdlt



Un bois qui serait "réservé" au moulage...? je vois pas là... 8O Tous les bois sont potentiellement ok pour fabriquer des moules non?

 29/10/2016 09:55  

Status : hors ligne

ManuTaden

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 22/12/2014
Réponses: 94
Citation : Moos

Citation : ManuTaden

Citation : Philippe S
Sinon en effet le polyuréthane c'est pas le top. Si quelqu'un a une alternative plus écolo, c'est avec plaisir...

Du liège ?
Mais ça ne ce coupe pas avec un fil chauffant.
Sinon, à l'ancienne : en bois, par contre je ne me souviens plus de l'essence utilisée pour réaliser des moulages.

cdlt



Un bois qui serait "réservé" au moulage...? je vois pas là... 8O Tous les bois sont potentiellement ok pour fabriquer des moules non?


Pas forcément, certains bois sont conseillés pour certaines activité, en fonction de la dureté, du poids, de la classe, de la résistance à la compression ... du fil ...
Et, il me semble que certaines essences sont "meilleures" pour les moules.
Mais j'étais gamin quand j'ai vu mon oncle réaliser des moules pour des pièces de maçonnerie (clefs de voute), je ne me souviens plus de l'essence utilisée.
Dans la construction, pour le béton, les moules sont réalisés en panneaux dédiés à cette utilisation. Ils sont très lisses, très denses et très rigides, ils résistent aussi à l'humidité. Il y a quelques années j'avais une entreprise voisine de la mienne dont l'activité était la réalisation de moules pour la construction.
cdlt



Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 09:47 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos