Bienvenue sur ecologie-pratique.org 05 déc. 2022 - 08:08


 14/03/2012 09:42  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut Pingux,
Pour info (avec toutes les réserves necessaires bien sur) voila le diaporama de la construction de mon rocket.
https://picasaweb.google.com/115138364372768055787/PoeleDeMasseRocketStove

Quand Pascal dit " tu perds en efficacité avec un petit banc" cela veut dire que tu vas ejecter des fumées trop chaude de ta maison car elles n'auront pas eu le "temps" de transmettre leur calories à la masse.
C'est à dire que la masse est trop légère et va rapidement monter en température, risque de surchauffe en surface, tu ne pourras pas t'asseoir sur le banc chauffant ,et il va refroidir tres vite quand le feu sera terminé. Dans ce cas on s'éloigne de l'idée du poele de masse.

J'aurai tendance à dire que l'on commence a avoir un mass-rocket à partir de 800kg pour le système en 15 (adapté a une maison tres isolée)
et probablement 2 tonnes pour le système en dia20.

Je n'ai pas idée des coefficients de diffusion et j'avoue que mes connaissances en thermique ne vont pas si loin. Mais pour un rocket, pas besoin de trop se complique la vie coté théorique :
Si tu as assez de masse, il est impossible de surchauffer ta maison, et plus ton feu sera long et plus la masse restituera pendant de longues heures. Il n'est pas rare de devoir faire un feu seulement toutes les 48 heures.
Il faut voir la masse comme une batterie electrique, sauf que celle la est thermique. Pour la "remplir" soit tu l'entretiens avec un feu court quotidien, soit avec un feu plus long ou plus vif mais moins souvent. Mais la quantité de chaleur accumulée sera limitée par la masse de l'engin.
Disons que le "thermostat" du rocket est son temps de chauffe et que la durée maximum de restitution est proportionnelle à sa masse.

Quand aux matériaux, plus ils sont lourds et mieux c'est. Je pense donc qu'un rocket en granit, stéatite, ou même en métal serait idéal. Sauf qu'1.5 tonne de plomb ca coute très cher !!!!
On préfère donc utiliser une ressource naturelle locale et abondante : l'argile, le sable et les cailloux les plus gros que tu trouveras. Avec eux, on atteint déja une masse importante avec suffisamment d’inertie et sans avoir à dépenser un centime ou à importer des matériaux à grands coups d'émissions de CO2.

Si tu n'utilises pas la possibilité de chauffer de l'eau, cela donnera un avantage au chauffage de la maison car l'eau pompe beaucoup de calories. Et la position centrale dans la maison est bonne pour la diffusion mais moins bonne pour le transfert par conduction contre un mur lourd par exemple.

A bientôt
Cedric






J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 14/03/2012 10:28  

Status : hors ligne

pingux

Utilisateur

Germes
Enregistré: 28/02/2012
Réponses: 17
Bonjour Cédric,
Oui j'ai compris pour les fumées,c'est pour ça que la longueur de tuyau est importante.
Quand au calcul faut comprendre et après essayer de les faire.
Pour la chaleur , " théorie" mais si tu mets des briques réfractaire tu peux monter très haut pour accumuler ,puis mettre un matériaux qui fais frein et diffuse lentement.
Je sais que futura ,il y avez un logiciel fait avec setchup qui reproduisait un coeur.
A prendre peut être comme base.
Je vais regarder ton album.
Aussi vrai qu'il faut anticiper la météo pour plus ou moins stocker en vue des prévisions.
Quel est la température max de ton bancs.
a+claude


 14/03/2012 13:57  

Status : hors ligne

pingux

Utilisateur

Germes
Enregistré: 28/02/2012
Réponses: 17
Re,en fait j'avais déjà vu ton album ,mais que survolé.Très intéressant.
Tiens tu parle des longues branches,moi même si ça reste qu’anecdotique ,je vais supprimer une partie de la pelouse ,pour faire pousser du sorgho.
L'an dernier j'ai commencé ,pour en faire du paillage ,et une sorte de bière avec la graine (que je n'ai pas fait).
Donc a raison de 50 a 100 gramme de matière sèche ,l'an dernier je devais avoir 200 pied ,l'avantage sèche très vite et comme tu dit vu que ça fait autour de 2.5 3 m coupé en deux ça me faciliterai la vie,plus que de fendre du pin de 20cm sur la même longueur.
a+claude

 17/04/2012 12:07  

Status : hors ligne

pingux

Utilisateur

Germes
Enregistré: 28/02/2012
Réponses: 17
Bonjour,
Il a fallu que je parle a un voisin d'une recherche d'un bidon de 200l pour que le lendemain matin il trôné la.
Par contre ,une réflexion quelle est sa durée de vie,si j'ai bien compris il a comme but de faire un peu comme dans un poêle de masse ,double combustion en sur-pressant l'air.
Mais une connaissance me disait qu'il brule des résidus de taille et autre dans un baril ,mais qu'il ne tien pas plus de deux ans ,des failles apparaissant.
Donc a l'air libre ,ça n'atteint certainement pas les 1200 degrés que certains ont constaté dans les rockets.
Et en théorie si c'est bien la que ce fait la surpression ,ça doit être la que ça chauffe le plus.
Donc un avis un retour d'expérience.
a+pingux

 19/04/2012 20:24  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut

J'ai eu la même interrogation que toi quand à la durée de vie du bidon.

Ce que je peux en dire c'est déjà qu'il ne subit pas d'eau donc faible risque de corrosion.
Ensuite, les composés du bois sont sur brulés et les fumées sont peut-être moins acides ?

Quand j'ai autopsié le mien après 3 ans d'usage, il était comme "neuf", c'est à dire aussi dur à couper que quand je l'ai récupéré (le machin avait déja bien 20 ans). L'intérieur en haut du bidon était couvert d'1-2 mm de suie noire, peut être un peu isolante...

Par contre l'inox en cheminée interne est à proscrire, apparemment l'alliage qui le compose se dissocie avec les hautes températures et le métal se retrouve avec 4/10é de mm de fer doux en contact avec le feu et ça perce très vite.

Voila quelques unes de mes réflexions, je ne serais pas plus affirmatif sur le pourquoi, mais cela fonctionne, alors on y va !

A bientôt
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 19/04/2012 23:08  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1534
Localisation:Surgères
Oui personne en 10-15 ans n'a constaté de problème avec son baril. Pas d'humidité et plus d'oxygène lors de la combustion, et donc pas de corrosion du métal.

 20/04/2012 06:30  

Status : hors ligne

pingux

Utilisateur

Germes
Enregistré: 28/02/2012
Réponses: 17
Bonjour Cédric et Pascal ,
Oui j'ai vu ton album en ce qui concerne l'inox.
Pour ce qui est du bidon ,c'est vrai que ça n'as été cité nul part ,Et bon 15 ans c'est déjà un bon recul.
Pascal ,je suppose que tu ne connais toujours pas la sortie du livre,mais je me demande, a supposer qu'il n'y est pas de changement majeur sur la théorie.Ne serait il pas envisageable de le payer par avance ,ce qui permettrait d'envoyer le fichier en pdf ou html ,et une fois le bouquin sorti de l'envoyer .
Parce que la a force d'y penser,je pense a l'animal dont j'ai le signe astro et qui tourne en cage :cry:
Qui sait le rocket serait peut être fini et ça permettrai de voir la version finale assis sur la banquette.
a+claude

 20/04/2012 15:11  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1534
Localisation:Surgères
La sortie de la nouvelle édition est prévue pour le 1er juin 2012, mais elle ne sera pas disponible au format électronique d'ici là.

L'ancienne version est maintenant épuisée. On va prochainement organiser un service de vente et de recherche par les petites-annonces de la première édition car certains veulent se séparer de leur exemplaire et acquérir la nouvelle, et d'autres recherchent déjà le collector.

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 08:08 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos