Bienvenue sur ecologie-pratique.org 08 déc. 2022 - 06:20


 02/04/2012 13:40  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1534
Localisation:Surgères
Bonjour, Le boulanger du fournil de mon village pulvérise de l'eau directement après avoir enfourné
Voir l'album complet

 03/04/2012 09:28  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut à tous, bon j'ai fait quelques recherches et voila mon retour :

Mon beau père, artisan boulanger depuis 43 ans, qui connait "bien" le pain m'a expliqué le mode de cuisson :

La température idéale d'un four c'est 220° et beaucoup d'inertie.
On insère une coupe d'eau avant le pain afin que la pâte puisse cuire en milieu humide. L'eau sert de "coagulant", permet à la croute et la mie de garder une cohésion et éviter un pain friable ou archi-sec. On peut aussi pulvériser de l'eau en début de cuisson, mais c'est plus difficile à doser.

Les fours anciens avaient un conduit qui permettait depuis l'extérieur de faire couler de l'eau à l'interieur dans une sorte de coupelle.

Cuire du pain à 100 ou 150° pour lui ne donnera rien de bon, même avec beaucoup d'eau, la croute ne va pas se former et le pain restera tres sec voire dur.

A contratio, un pain cuit dans un four trop chaud (250°), si on le laisse pas cramer, aura une belle croute et une mie pas cuite.

Mais, si le four n'a pas d'inertie, on peut mettre la pate à 250° et en fin de cuisson on tombe à 200 et c'est ok.

Visiblement la cuisson du pain c'est pas du gateau !

Quand au rocket en four à pain, avec un gueulard au dessus du bidon cela doit être possible à condition de faire lécher les flammes sur la voute et d'avoir un avaloir très en arrière ou très en avant du four pour s'assurer que les fumées ne vont pas prendre un raccourci. Il faudra aussi une porte tres étanche pour pas se retrouver enfumé dans la pièce, car le heat riser "pousse" sévèrement.
Ensuite, remettre la sole fermée en position normale pour la faire chauffer aussi, en remettant le rocket dans son circuit de fumée normal, avec les fumées redescendant dans le bidon.
Ensuite on arrête le feu et si la température est bonne et qu'il y a assez de masse dans le four, le pain sera cuit parfaitement. (il faudra un thermometre).

On reproduirait ainsi le fonctionnement d'un four à pain a l'ancienne (le dome) couplé à la combustion du rocket à haut rendement.

A bientôt
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 04/04/2012 10:33  

Status : hors ligne

biloubi

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 31/08/2010
Réponses: 105
Bonjour.
Merci Pingux mais j'utilise des glaçons en plastique !
Merci Pascal B pour le " pain de Mathilde ". A quel moment exactement pulvérise-t-elle l'eau ?
Merci Ceddz. Tes explications sont forts explicites pour la température du four et son humidité.
Tes conclusions me confortent dans mon choix de faire un hybride Rocket/four.
Dès que j'ai compris comment partager mes photos je montre où en est mon Rocket Stoves.

 04/04/2012 11:54  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1534
Localisation:Surgères
A quel moment exactement pulvérise-t-elle l'eau ?

Elle pulvérise par deux orifices prévus de chaque coté du four juste après avoir enfourné ses pains.

 11/04/2012 18:39  

Status : hors ligne

biloubi

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 31/08/2010
Réponses: 105
Bonjour. Merci Pascal B. Je vais réfléchir sur la mise en place d'injecteurs. J'en ai vu en surfant sur la toile.
Ces jours-ci je me creuse les méninges pour réaliser mon " stoves à pain".
Je possède pour l'heure :
-d'un fût : h=85 cm r=28.95 cm
-d'un cumulus : h=81 cm r=22.85 cm
-d'un exctincteur : h= 42 cm r=8.90 cm
-d'un exctincteur : h= 73 cm r=14.95 cm
Le cumulus est découpé.
Je pense réaliser l'ensemble puit d'alimentation- chambre de combustion - cheminée interne en brique réfractaire. Les exctincteurs sont sauvés du buchet .

Il faut se fixer des objectifs. Je souhaite réaliser ce projet en utilisant un maximum de récupération. Que le stoves fonctionne avec tous les bois. Les résineux sont incompatibles avec les foyers en métaux, d'où les briques.
Que le stoves puisse alimenter en calories la banquette ou le four au moyen de bypass.

 11/04/2012 23:39  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut, je suis content que ton projet avance.

Pour le bois , les rockets que j'ai croisés semblent apprécier tout particulièrement les résineux, qui avec leur combustion rapide et intense se comportent bien dans nos installations.
Quand au fait qu'ils attaqueraient le métal, j'y crois pas trop, pas beaucoup plus que n'importe quel bois à mon avis, amoins d'utiliser du pin pas sec et plein de résine.

Les cheminées internes en acier épais ou en fonte (pas d'inox) ont l'air d'avoir fait leurs preuves, mais si la maçonnerie te fait pas peur y'a pas de raisons que ca marche pas. Attention à utiliser de la brique réfractaire car la cheminée interne peut s'approcher des 1000°.

N'hésite pas à poster des photos, cela va intéresser du monde

A bientot
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 12/04/2012 22:03  

Status : hors ligne

biloubi

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 31/08/2010
Réponses: 105
Bonjour. Oui Cedric je compléterai mon album présent sur ce site dans " documents" puis "rocket stove".
Pour la cheminée interne ton post est très explicite : pas d'inox.
Ce soir ce qui m'inquiète c'est la longueur de mon évacuation des fumées froides . La longueur des conduits pour la banquette devrait avoisiner les 6 m. Le faîtage n'est qu'à 3.10 m . Va-t-il y avoir un refoulement des fumées à l'intérieur de l'habitat ?
Je me penche aussi sur le prototype de Avan dont le stove a un conduit d'alimentation incliné ( recherche google " avan stove" ). Certes son stove est dédié à la cuisson mais la combustion des gaz s'effectuent dans la cheminée interne car la chambre de combustion horizontale supprimée. Le conduit d'alimentation arrive directement à la base de la cheminée interne. Il me semble que cela réduit les déperditions de calories avant le four ou la banquette.
A voir, à expérimenter. C'est le cendrier qui est difficile d'accès dans cette configuration.
A bientôt. Biloubi.

 15/04/2012 00:13  

Status : hors ligne

biloubi

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 31/08/2010
Réponses: 105
Bonjour.
Je viens de soumettre une photo pour mon album.
J'y montre l'emplacement du Rocket/four.
Les dimensions 150 par 130 sont hors tout. J'utilise du parpaing de 20. Il faut donc enlever 40 cm pour obtenir la place occupable par le rocket/four.
Il me faudra placer le Rocket et les tuyaux, fermer le mur en façade puis noyer le fût dans la vermiculite avant de placer la sole du four.
J'espère ainsi diriger un maximum de calories vers le banc ou le four.
Je n'ai pas envie de réchauffer le mur d'enceinte du Rocket/four qui se situe "en verrue " sur la véranda.
La véranda est une construction de type poteaux bois avec du vitrage classe 5.
Isolation par l'extérieur recouverte de bardage bois.
Le toit de type plat en bac acier isolé de 10 cm avec encore 10 cm de laine de roche.
Le banc fera environ 5 m de long.
A bientôt. Biloubi.

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 06:20 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos