Bienvenue sur ecologie-pratique.org 04 févr. 2023 - 23:47


 17/08/2013 20:50  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1550
Localisation:Surgères
ps. j'arrive pas à retrouver comment il faut faire pour changer la photo pochette de notre album... j'essaye depuis hier, mais sans succès ! quelqu'un pourrait m'orienter ?

Par défaut la photo de pochette est la dernière ajoutée dans l'album. Autrement, il faut sélectionner "Gérer les documents" dans le menu déroulant puis cocher "Pochette" pour la photo choisie. Si aucune case à cocher n'est présente... il y a un bug...

 18/08/2013 19:49  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Par défaut la photo de pochette est la dernière ajoutée dans l'album. Autrement, il faut sélectionner "Gérer les documents" dans le menu déroulant puis cocher "Pochette" pour la photo choisie. Si aucune case à cocher n'est présente... il y a un bug...


... il y a manifestement un bug !

Des nouvelles et des photos dès demain... en attendant, comment qu'on s'débrouille avec l'anode ? Celle qu'on a ne peut pas se visser comme la précédente... j'imaginais une manière de lier la nouvelle au plus petit des tubes (l'anode et lui font la même longueur)... mauvaise idée ?

Une belle soirée à vous,
Dorothée.

 18/08/2013 21:42  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1550
Localisation:Surgères
il y a manifestement un bug !


Après vérification, les propriétés de l'album ( "Editer l'album" ) permettent de définir une vignette pour la pochette de l'album et prennent la priorité sur le second réglage possible dans "Gérer les documents". J'ai donc supprimé le premier paramètre pour te permettre de choisir à nouveau ta pochette dans "Gérer les documents". Tu peux laisser par défaut la dernière image ajoutée devenir la pochette de l'album.

Yapluka...

 18/08/2013 21:48  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Bonsoir,
oui, l'anode fera bien l'affaire, elle doit être vissée a une partie métallique, et avoir un bon contact électrique (pas de peinture entre l'anode et le support). Une rondelle anti-retour fera bien l'affaire pour le contact électrique.

Bonne soirée
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 19/08/2013 20:26  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Merci Pascal ! Je vais laisser les paramètres par défaut... c'est plus simple !

Et merci à toi Cédric, mais, je dois bien l'avouer, je ne vois toujours pas comment fixer/visser l'anode... Et une question demeure : nous n'allons pas brancher le ballon, il ne sera qu'une réserve d'eau chaude, partant, changer l'anode est-il toujours de mise (car, si j'ai bien compris, la corrosion se fait à cause de l'électricité non ??)...?
Tu pourrais m'expliquer tout ça un peu mieux (il me manque des éléments...) ?

Sinon, on a percé le ballon sans difficulté, mais la fixation de la traversée pose quelques problèmes : elle est en place, les contre-écrous serrés, mais les gros joints de caoutchouc se font la malle quand on serre... du coup, le tout est étanche (grâce à la filasse), mais on pense bien que ça ne résistera pas à la pression de 3bars... Résultat, on va démonter et recommencer en utilisant des joints en fibres ou peut-être en essayant de trouver des contre-écrous plus grands... ensuite, on fera un essai avec la mise en eau et puis... on vous tient au courant (avec des images, c'est promis ! - j'ai un appareil pour la semaine !)

Une belle soirée à vous,
Dorothée.

 19/08/2013 21:29  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Bonjour Dorothée

Électricité ou pas, la corrosion arrivera !

Le fait de ne pas brancher la résistance n'y change rien, le courant électrique de la résistance ne passe jamais dans l'eau.
La réaction se fait pas les échanges d'ions contenus dans l'eau avec les métaux en présence. C'est une réaction d’électrolyse naturelle.
C'est pour cela qu'on met une anode en magnésium dite sacrificielle, elle a une capacité d'oxydation supérieure à celle de l'acier et permet de limiter la réaction chimique sur les parois : elle fait diversion aux ions qui la bouffent au lieu d'attaquer la cuve !
(je demande pardon aux puriste pour ma leçon de pseudo-chime, n'hésitez pas à me corriger...)

Pour fixer l'anode, le plus simple serait de percer la plaque et de visser l'anode dessus avec son écrou à l'extérieur.
Et comme cela va abimer l'émaillage, prenez soin à ce que la métal ne soit pas directement en contact avec l'eau, en mettant un joint comme pour le raccord, mais de petite taille.

Pour l'étanchéité, vous êtes en bonne voie, bien vu pour le joint fibre, il résistera surement mieux à l'écrasement.

Il me tarde de voir des photos ! Vous innovez et je suis enthousiasmé de voir votre retour d’expérience.

Bonne soirée
Cédric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 20/08/2013 13:01  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1550
Localisation:Surgères
on veut des photos et un retour d'expérience sur la réalisation !!!

Oui c'est un sujet passionnant. Merci pour vos partages :)

 21/08/2013 18:57  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Alors alors...
D'abord merci pour les précisions sur l’électrolyse Cédric : je comprends un peu mieux ! Ceci dit, ça ne règle pas franchement le problème pour nous. Je m'explique : la petite anode d'origine est bien plus petite que la nôtre et la nôtre ne possède pas le pas de vis pour se ficher dans le plus petit des 2 tubes qu'on voit sur la photo. Ton idée de trouer pour fixer n'est pas mauvaise, mais on n'a pas envie de trouer encore... on préfère minimiser les possibilités de fuite et d'usure du ballon... du coup, on se disait qu'on allait acheter une autre anode, adaptée cette fois-ci, mais j'ai regardé un peu sur le net et tout ce que je trouve qui correspond coûte les yeux de la tête (du genre, 90euros...). Alors on se dit bien qu'on va faire avec la nôtre et pour tout avouer, cette histoire d'anode commence à nous casser les ions ! On voit pas trop comment s'en dépatouiller sans trouer à nouveau... J'imaginais une fixation aléatoire et un peu sommaire, avec un fil de cuivre : positionner l'anode le long du petit tube et la maintenir à l'aide du fil de cuivre (un fil électrique dénudé)... est-ce que vous pensez que ça pourrait fonctionner ou bien c'est vraiment trop à la va-comme-j'te-pousse ??
Sinon, avez-vous (as-tu) une autre idée ???)

A part ça, les nouvelles sont très bonnes ! Nous avons recommencé l'enfilage de la traversée de cloison (on avait peur avec notre positionnement précédent que le joint intérieur se soit fait la malle et que la résistance à la pression soit compromise). On n'a pas pu mettre de joint fibre, parce que les dimensions standards ne sont pas de 27 ext. mais de 26... zut ! Partant, on a remis les joints en caoutchouc, mais avec des contre-écrous plus grands, afin de minimiser la tendance du joint à s'ouvrir... Ce sont les contre-écrous les plus grands que nous ayons trouvé, mais on doit pouvoir faire encore mieux.
En image, ça donne ça :
87

90

Sur la dernière photo, on voit bien le joint intérieur en caoutchouc.

Ensuite, on a fait les choses tout simplement de la même manière mais dans l'autre sens pour l'extérieur : joint, filasse et contre-écrous :
91

94

96


Puis nous avons testé tout ça... un peu de bidouille avec un reste de per pour mettre en eau le ballon :
97

99


Et figurez-vous que ça marche ! La ballon tient la pression sans problème !
On va le mettre en place demain, sur son joli support, et puis s'immiscer sous les hauteurs du plafonds pour installer la connexion avec la cuivre... mais avant ça, il faut bien ajuster le cuivre autour du baril (avec la technique du genoux !)... J'espère qu'on aura encore l'appareil photo d'ici à ce qu'on ait fini tout ça... De toute manière, on s'en procurera un, c'est promis !

En tout cas, pour le moment, l'expérience est concluante... reste à voir à la fin, si on a bien de l'eau chaude pour se doucher !!
D'ailleurs, je me demandais une chose : vaut-il mieux mettre le ballon en eau avec le poêle en action, afin d'avoir de l'eau chaude directe : ou bien, comment l'eau se réchauffera-t-elle si on le met en eau sans faire fonctionner le rocket ??

Voilà pour ce soir m'sieur dames !
En espérant avoir été claire et en vous remerciant mille fois !

Une belle soirée à tous,
Dorothée.



Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 11:47 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos