Bienvenue sur ecologie-pratique.org 27 nov. 2022 - 02:57


 03/04/2014 21:08  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Bonsoir,

Les 1/6 de surface vitrée (mesurée en tableau) n'est pas forcément le plus gros problème pour une Yourte

J'ai quelque fois des projets de pavillon classique qui posent problème!!

Le souci que l'on peut rencontrer c'est sur la Tic (température intérieure de confort) même si les valeurs calculées ne veulent pas dire grand chose parfois tellement elle sont élevées.... mais en l'attente d'une nouvelle méthode qui tarde à venir.

La Yourte est une habitation légère au même titre que les maison à ossature bois : elle manque d'inertie donc le risque de surchauffe estivale est plus important. Ce problème se gère par la réalisation d'une dalle béton par exemple mais un peu antinomique avec la notion d'habitat léger...

L'ajout de cloison en BTC (Brique de terre comprimée) semble fonctionner...

Et du coup la réalisation d'un rocket dans une yourte aurait le double avantage du chauffage l'hiver et de masse thermique l'été permettant d'accumuler la chaleur et de lisser l'augmentation de la température en période de surchauffe....

Autre bémol pour les yourtes avec la RT2012 : la consommation en énergie primaire (Cep). Problème qui ne vient pas du "type" d'habitation mais de la surface... En effet les petites maisons ne sont pas copines avec la RT2012 car le Cep est rapporté à la surface et donc la consommation d'un chauffe-eau pour 4 personnes dans un pavillon de 120 m² pénalise moins la même famille dans une yourte de 80 m² alors que la consommation est la même (dans la rt2012 n'est pas pris en compte le comportement réel des habitants, il s'agit de scénario type)

C'est mon analyse de l'utilisation de la RT2012, et il n'est peut être pas exact...je n'ai pas la prétention de la maîtriser sur le bout des doigts...

Bonne soirée


 03/04/2014 22:24  

Anonyme: olivierdauch

Je vais essayer de répondre un peu vite sur la RT2012, ce n'est pas le sujet ici...
Elle a bien des défauts, elle favorise les industrielles et grosses entreprises au détriment des artisans, petits fabricants de matériaux écologiques, auto-constructeurs, et beaucoup de parti pris dans la RT sont contestables comme ce ratio des 1/6 mais aussi l'obligation d'étanchéité... Tous ces défauts - et bien d'autres que je ne prends pas le temps de citer ici - mis de côté, il y a quand même des avantages à se poser la question de comment adapter un système constructif à cette norme et à ces exigences de performances énergétiques. Il en ressort une amélioration des concepts constructifs. Il est possible d'adapter la plupart (tous ?) des systèmes constructifs à cette norme. Adapter la yourte à cette norme a bien sûr demandé des adaptations importantes au concept et un gros travail mais c'est possible. L'écueil principal vient surtout de l'augmentation énorme du budget...
Plus largement sur la RT, il faudrait rééquilibrer certaines choses comme la possibilité de choisir des solutions plus simples (chauffage bois simple mais performant, puits canadien) qui ne sont étudiées par personne (ou presque, merci Yannick pour l'étude sur le Rocket...) et être moins exigeants sur d'autres par exemple avoir une température de confort plus large... si je préfère avoir un peu chaud en été, c'est ma liberté, non ? En fonction des climats locaux, l'inconfort généré n'est pas énorme. Ce n'est pas la même chose en Provence ou dans le Massif Central.
Mais je trouve que d'un point de vue écologique le principal défaut de cette norme réside dans le fait qu'elle ne se concentre sur les économies d'énergie uniquement que pour le fonctionnement quotidien de la maison en ignorant complétement l'énorme quantité d'énergie nécessaire à sa construction. L'Ademe mentionne des chiffres courant de 1.000.000 de kWh nécessaire à la construction d'une maison soit plus de 160 ans de consommation quotidienne d'une maison moyenne (120m2) conforme à la RT2012... Au contraire, la RT pousse à consommer plus de matériaux, plus de machines (ventilation double flux, chauffage régulé, chauffe-eau thermodynamique, etc...). Prendre en compte cette énergie-là créerait un rééquilibre en faveur des matériaux biosourcés et locaux. Mais cette norme n'a pas été créée par des personnes souhaitant favoriser cela n'est-ce pas ? Qui avait les moyens d'envoyer des salariés, des ingénieurs aux réunions du Grenelle ? Pour Bouyghes, St Gobain et consort cela n'a poser aucun problème, c'est le boulot de leurs lobbyiste et bureaux d'études. Quand aux artisans et autoconstructeurs, ils ont découverts tout cela bien après...

 03/04/2014 22:39  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Quote by: Yannick-03


J'ai quelque fois des projets de pavillon classique qui posent problème!!



Eh oui, même des pavillons classiques peuvent poser problème vis à vis de la RT 2012.

Quand tu dis que "L'ajout de cloison en BTC (Brique de terre comprimée) semble fonctionner..." est-ce que tu veux dire que tu as pu réaliser une yourte conforme grâce à cette solution sur la Tic ?

 04/04/2014 09:20  

Status : hors ligne

Yannick-03

Utilisateur

Germes
Enregistré: 19/10/2006
Réponses: 20
Bonjour,

Oui c'est tout à fait cela.

Comme je le disais la Tic et Tic ref sont des valeurs qui ne reflètent pas forcément la réalité mais c'est une valeur réglementaire à ne pas dépasser...il faut donc trouver des "parades"

Dans le cas de la yourte comme des MOB, l'inertie fait défaut donc la cloison BTC est une solution.

Un calcul d'inertie plus fin plutôt qu'une valeur donnée par la RT2012 peut aussi être effectué (prise en compte de la masse du rocket par exemple) avec un logiciel adapté....

J'oubliai : ces problèmes de surchauffe (estivale mais pas forcément) s'illustre beaucoup mieux avec la simulation thermique dynamique qui elle prend en compte le comportement des habitants, les équipements ...ce que ne fait pas la RT2012 avec ces scénario pré-établis. Et dans un bâtiment aujourd'hui avec les savoir faire, les matériaux, les équipements et la technique, le problème c'est l'habitant....

Bonne journée

 04/04/2014 11:00  

Anonyme: olivierdauch

Puisqu'on parle de BTC...
Je me demandais si des briques de terre crue étaient adaptées à la réalisation du conduit dans la masse thermique du Rocket à la place du tuyau inox ou des briques de terre cuite ? Si oui, quelle est la taille idéale de ce genre de brique ?
Si elles sont adaptées, j'ai en tête de réaliser, avec l'aide d'un ami ferronnier, une presse à BTC pour cet usage. Je pourrais donc les faire à la dimension souhaitée.
Olivier

 04/04/2014 13:37  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
Oui la BTC peut être utilisée, mais il est à noter une perte de charge signification du système, le.flux étant plus perturbé que dans un conduit cylindrique. De même, le ramonage sera moins aisé.




 05/04/2014 14:57  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Pascal :
Oui la BTC peut être utilisée, mais il est à noter une perte de charge signification du système, le.flux étant plus perturbé que dans un conduit cylindrique. De même, le ramonage sera moins aisé.
Ces inconvénients ont pour conséquence des avantages majeurs :
-le flux est perturbé donc l'échange bien meilleur
-on peut se permettre un conduit beaucoup plus court sans pour autant perdre en efficacité (à masse de banquette égale bien sur.)
-Le conduit étant normalement plus près du sol, et sa température plus élevée, on peut ajouter une épaisseur supérieure de bauge sur le dessus, ce qui est plus confortable pour l'assise et meilleur pour la diffusion.


Olivier :
Je vais essayer de répondre un peu vite sur la RT2012, ce n'est pas le sujet ici...
si si !
Il en ressort une amélioration des concepts constructifs. Il est possible d'adapter la plupart (tous ?) des systèmes constructifs à cette norme. Adapter la yourte à cette norme a bien sûr demandé des adaptations importantes au concept et un gros travail mais c'est possible. L'écueil principal vient surtout de l'augmentation énorme du budget...
Et c'est bien la le plus grave, car l'habitat fait partie des premières nécessités. On est tous étouffés par les banques et l'obligation chère de "posséder" sa terre. Construire un habitat léger permet de réduire ce cout et d'avoir un toit décent pour un budget moins insupportable. La RT2012 sous sa forme actuelle vient compromettre cela. Pour ceux qui me connaissent, j'ai aussi construit une maison en paille de 50m² pour 8000€ avec un maximum de matériaux naturels et de récup, avant la RT2012.
Cette maison ne respecte pas grand chose des principes constructifs dictés par cette règlementation, et pourtant elle fait aussi bien (voire mieux) niveau performance et consommation (<15kwh/m²/an), et largement mieux niveau bilan carbone. Et plus important, une personne qui n'avait que peu de ressources financières vit maintenant sous un toit décent.

C'est un sujet similaire à ce fil de discussion concernant les poeles de masse (rocket), que l'on sait être beaucoup plus performants et économiques que n'importe quel autre système actif de chauffage et qui pourtant n'a pas sa place dans la règlementation. Faut-il ruser, désobéir et/ou faire évoluer les textes ? Ce sont bien les objets de cette discussion.

Olivier :
Mais je trouve que d'un point de vue écologique le principal défaut de cette norme réside dans le fait qu'elle ne se concentre sur les économies d'énergie uniquement que pour le fonctionnement quotidien de la maison en ignorant complétement l'énorme quantité d'énergie nécessaire à sa construction. L'Ademe mentionne des chiffres courant de 1.000.000 de kWh nécessaire à la construction d'une maison soit plus de 160 ans de consommation quotidienne d'une maison moyenne (120m2) conforme à la RT2012...

Je suis choqué.



J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 05/04/2014 18:44  

Anonyme: olivierdauch

Bonjour Cédric,
Par rapport aux BTC, si je comprends bien, les inconvénients se transforment en avantages et font que c'est un très bon choix à condition de pouvoir se contenter d'un conduit plus court (dans mon cas, c'est parfait, je cherche à équilibrer le volume pris et le stockage de chaleur). Je vais donc persévérer dans mon idée de faire une presse à BTC. As-tu des suggestions quand à la taille de ces BTC ? 5 X 10 X 20 font-ils un bon choix ?

Ce que je trouvais n'être pas trop le sujet ici, c'était de parler en détail yourte et RT2012. Comme c'est mon travail, je marche toujours un peu sur des œufs quand j'en parle sur des forums, il m'arrive de me faire reprocher de faire ma pub pour pas cher, ce qui est aussi compréhensible même si ce n'est pas le cas... Yannick est thermicien et je fabrique des yourtes. L'année dernière, nous avons réussi à adapter mes yourtes à cette nouvelle norme. Cela n'a pas été sans peine... C'est un enjeu important pour ceux qui veulent faire de ce genre d'habitat leur chez eux. La loi ALUR pourrait proposer une autre alternative (à suivre avec les décrets d'application) que celle du permis de construire mais actuellement, les habitants en yourte sont à la marge de la loi lorsqu'ils installent cuisine, salle d'eau, système d'épuration, etc... sans permis de construire. Et ils sont donc à la merci d'un voisin mal embouché, d'un maire ou de la DDT qui leur demande de démonter. En cas de refus, cela peut aller jusqu'au procès, procédure difficile à supporter même si l'issue peut être favorable aux habitants en yourte. Pour ceux qui ne veulent pas prendre le risque de ces mésaventures, le permis de construire est la seule garantie de tranquillité à long terme et maintenant cela passe par la RT2012.

Faut-il ruser, désobéir et/ou faire évoluer les textes ?

Ruser certainement. C'est par exemple ce que fais Yannick en faisant ces tests qui, je l'espère, permettront à beaucoup d'intégrer le Rocket avec tous ses avantages dans de nouvelles constructions.
Désobéir, c'est à chacun d'en prendre la décision mais en connaissant les risques encourus. En temps que professionnel je ne peux pas recommander aux gens de le faire sachant que ce sera eux, et non moi, qui en assumerait les conséquences...
Faire évoluer les textes : Pas si facile, nous ne sommes pas législateur et nous pesons malheureusement bien peu dans ce débat. De plus, les personnes concernées par les habitats légers sont difficiles à fédérer. Lorsque le législateur s'empare des habitats légers, c'est plus souvent pour interdire ou pour restreindre que pour autoriser... Un article de la Loi Alur pourrait être intéressant à long terme, sous réserve que les décrets d'application soient favorables et sous réserve qu'un nombre suffisant de communes amendent leur PLU pour autoriser ces habitats légers. Beaucoup de réserves...

La RT2012 a bien des défauts, j'en suis tout à fait conscient il faudrait un fil à lui tout seul pour en parler et la discussion serait bien déprimante... Il faut des trésors d'ingéniosité pour adapter des modèles constructifs qui font leur preuve depuis des siècles et aussi pour arriver à modéliser des habitats atypiques dans un logiciel conçu par et pour des industriels. Alors que des modèles industriels dont on connaît bien des limites s'adaptent sans souci.
Mais d'un autre côté, si je ne l'applique pas en tant que fabricant d'habitat léger, mes clients ne pourront qu'être dans une situation précaire au regard de la loi. Si c'est un choix éclairé en connaissance de cause, parfait. Mais ceux qui ne veulent pas de cette précarité doivent pouvoir avoir le choix aussi...
D'un autre côté, la RT2012, avec tous ces défauts et ses imperfections, va malgré tout dans le bon sens : avoir des maisons plus économes et avec un impact moindre sur l'environnement. Il convient maintenant de se préoccuper de l'énergie dépensée pour construire la maison et les habitats légers et petits devraient être mieux mis en valeur car ce sont bien eux les habitats les plus écologiques : les plus petits, ceux qui sont construits avec des matériaux biosourcés et locaux, issus de filières locales, comme la maison que tu as construite...

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 02:57 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos