Bienvenue sur ecologie-pratique.org 27 nov. 2022 - 03:51


 31/10/2013 19:59  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
J'ai hate d'aller lire le remontage...
Cédric, comme j'ai le cerveau qui surchauffe vite, je me permet de te demander des précisions.... histoire de rendre la lecture plus fluide sur ces points où j'ai buté, car elle est passionnante de toute façon!

Quote by: ceddz En démontant le coeur de chauffe, on retrouve la vermiculite que je récupère aussi.

Qu'appelles-tu coeur de chauffe? Tu as de la vermiculite ailleurs que pour isoler le heat riser?

Quote by: ceddzCependant elle garde son pouvoir isolant et prouve que c'est bien adaptée à l'intérieur d'un rocket.
Heu, comment tu sais que l'isolation n'a pas baissé avec le temps?

Quote by: ceddzLa suite du démontage est plus compliquée et physique. Tout ce qui est en masse fait bloc avec les briques, gros cailloux et la bauge. C'est très dur à arracher car les fibres de paille tiennent bon. On sort le pied de biche et les massettes, et on pèle peu à peu les différentes couches d'enduit. But de l'opération : dégager l'ensemble baril + conteneur isolant + cheminée interne.

Je n'arrive pas à comprendre ton montage de briques et cailloux, etr donc ne comprends pas ton démontage: pourquoi c'est dur et pourquoi c'est en couches? Tu parles d'arracher... La bauge ne casse pas sous les coups de masse? Y a-t-il des endroits oú il faut faire attention pour cause de risque de casse de ce que tu veux récupérer?

Quote by: ceddzLe bouchon d'argile entre le heat riser le le conteneur d'isolant est en miettes, la chute au démontage a du y participer bien sur.

C'est quoi ce bouchon d'argile?

Quote by: ceddzVoila le vrai heat riser, qui a bien travaillé ! C'est un tube acier de 5mm d'épaisseur.
...
Il faut donc ici absolument utiliser un tube très épais (5-6mm) en acier ou en fonte[/p]

On dirait pourtant que ton tube épais en acier de 5mm n'était pas assez, non?
La fonte, si seulement ça se trouvais... Jamais vu de cilindre de fonte, et quand on voit le prix d'un chaudron en fonte...

- Par contre je retiens ton idée de souder "una plancha" pour le haut!
- Je deviens encore plus partisante du heat riser maçonné...
- Dois-dire à mon amie qui a mis un "bidon" en inox (donc l'extérieur, pas dedans comme ton premier essai) de se méfier, à moins qu'à cet endroit ce soit moins sensible et un peu moins chaud... Son rocket est un mini modèle.
- Tu fais bien de souligner la possible réutilisation de la bauge!
Ensuite il suffit de couvrir de carreaux ou de faire un enduit à la chaux facile á enlever...

Merci beaucoup pour ce sujet!
Xisca en Espagne

 31/10/2013 20:06  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1526
Localisation:Surgères
Xisca,

Je note ta proposition de centraliser les informations dans la prochaine édition. J'y ai aussi réfléchi, et le plan du livre sera en partie remanié B)

 31/10/2013 21:00  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Ce que je te propose, c'est de noter sur ordi ce que j'ai noté sur le livre, c'est à dire ce qui va dans un autre paragraphe et ce qui ne correspond pas au titre du paragraphe mais justifie un nouveau titre de paragraphe.
Sinon je crois beaucoup aux oeuvres communes, et tu dois surement pouvoir regrouper d'autres volontaires pour mettre leur grain! Des retours d'experience, des idées de qui a fait quoi trouvées sur le web...
Xisca en Espagne

 31/10/2013 21:23  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
J'ai hate d'aller lire le remontage...

J'ai prévu une nouvelle tartine, mais je ne sais pas encore par ou commencer....

Quote by: ceddz En démontant le coeur de chauffe, on retrouve la vermiculite que je récupère aussi.
Qu'appelles-tu coeur de chauffe? Tu as de la vermiculite ailleurs que pour isoler le heat riser?

Le coeur de chauffe c'est le tunnel + la cheminée interne (heat riser)
Le heat riser est entoré d'isolant ET le tunnel aussi. On bâti généralement un mur à 10cm à l'extérieur du tunnel et l'on remplit cet espace de vermiculite ou perlite. Le tunnel aussi a besoin de rester chaud pour une combustion propre.

Quote by: ceddzCependant elle garde son pouvoir isolant et prouve que c'est bien adaptée à l'intérieur d'un rocket.
Heu, comment tu sais que l'isolation n'a pas baissé avec le temps?
ben parce qu'il ne s'est pas décomposé ! les morceaux sont toujours élastiques, signe qu'ils contiennent encore de l'air.

Quote by: ceddzLa suite du démontage est plus compliquée et physique. Tout ce qui est en masse fait bloc avec les briques, gros cailloux et la bauge. C'est très dur à arracher car les fibres de paille tiennent bon. On sort le pied de biche et les massettes, et on pèle peu à peu les différentes couches d'enduit. But de l'opération : dégager l'ensemble baril + conteneur isolant + cheminée interne.

Je n'arrive pas à comprendre ton montage de briques et cailloux, etr donc ne comprends pas ton démontage: pourquoi c'est dur et pourquoi c'est en couches? Tu parles d'arracher... La bauge ne casse pas sous les coups de masse? Y a-t-il des endroits oú il faut faire attention pour cause de risque de casse de ce que tu veux récupérer?

Mon montage est très simple : autour des parois en briques du tunnel et de mon four, c'est un agrégat massif de gros cailloux et bauge fibrée à la paille. Ca tient hyper bien et même au marteau/burin tu arraches le bloc par morceaux mais le reste tient bon. Et oui je voulais récupérer toute la feraille pour l'analyser et peut etre la réutiliser.

Quote by: ceddzLe bouchon d'argile entre le heat riser le le conteneur d'isolant est en miettes, la chute au démontage a du y participer bien sur.

C'est quoi ce bouchon d'argile?

on remplit d'isolant entre le heat riser et le conteneur (cumulus souvent). et en haut on ferme avec un mélange sable/argile pour ne pas que la vermiculite soit emportée par le flux de chaleur

Quote by: ceddzVoila le vrai heat riser, qui a bien travaillé ! C'est un tube acier de 5mm d'épaisseur.
...
Il faut donc ici absolument utiliser un tube très épais (5-6mm) en acier ou en fonte[/p]

On dirait pourtant que ton tube épais en acier de 5mm n'était pas assez, non?
La fonte, si seulement ça se trouvais... Jamais vu de cilindre de fonte, et quand on voit le prix d'un chaudron en fonte...

Mon tube était parfaitement suffisant pour une utilisation normale.
Et même pendant le test de surchauffe extrême, ce que je cherchais à montrer c'est qu'il est encore tout à fait en état pour remplir son rôle (ce qui n'était pas le cas du tube inox)

- Par contre je retiens ton idée de souder "una plancha" pour le haut!
- Je deviens encore plus partisante du heat riser maçonné...
- Dois-dire à mon amie qui a mis un "bidon" en inox (donc l'extérieur, pas dedans comme ton premier essai) de se méfier, à moins qu'à cet endroit ce soit moins sensible et un peu moins chaud... Son rocket est un mini modèle.
- Tu fais bien de souligner la possible réutilisation de la bauge!
Ensuite il suffit de couvrir de carreaux ou de faire un enduit à la chaux facile á enlever...

Pour la plancha, aucun problème pour la poser sur le baril. Par contre si il est ouvert, assure toi d'avoir la compétence soudure à disposition, sinon la moindre fuite et c'est l'enfumage à 800° assuré....
Aucun souci pour le baril en inox je pense. la température ne monte pas autant que dans le heat riser, et il est en contact avec l'air ambiant qui tempère.
Quand au heat-riser maçonné, ça m'a l'air très fiable. Mais j'ai quand même pu lire sur des forums anglophones que certains avaient fendus, mais avec quelles soin à la fabrication et quelles conséquences ??. Je n'en sais pas plus et pas j'ai d'autre autopsie au programme.
Quand à la finition, il y a plusieurs choix, mais elle se fait le plus souvent en argile.

Sinon je crois beaucoup aux oeuvres communes, et tu dois surement pouvoir regrouper d'autres volontaires pour mettre leur grain!

j'adhère totalement à ce concept

Merci beaucoup pour ce sujet!

C'est un plaisir pour moi aussi :)

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 31/10/2013 23:18  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Pour la suite, c'est le remontage ici :
http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=2641
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 14/11/2013 00:27  

Status : hors ligne

Okoom31

Utilisateur

Graines
Enregistré: 01/11/2013
Réponses: 8
Localisation:Toulouse, France
Bon et alors, cette question d'oxydation des barils ???

On en voit qd même sur tes photos ou bien c'est uniquement la couleur de la terre ?

 14/11/2013 10:18  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Oui c'est la couleur de la terre, elle a cuit et devenue rouge.

Voila la couleur du baril quand je l'ai posé y'a 4 ans, je venais de le passer au feu pour le décaper :


Ensuite son état après 4 ans d'utilisation, il n'a pas bougé

y'a un bon espace de 1cm entre le cuivre et le baril !

Alors qu'après 3 semaines sous la pluie ça commence à piquer (traces jaunes de rouille qui avance) :



Voila pour l'extérieur, pour l'intérieur c'est encore plus flagrant :
Au moment du démontage, c'est noir de suie, et en dessous c'est de l'acier bien décapé :

l'interieur du baril, noir mais intact

Et après 3 semaines dehors :



Le métal ne semble pas avoir brûlé au niveau du baril, la tôle a toujours son épaisseur et sa rigidité, à vue d'oeil, vraiment pas prêt de percer !
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 14/11/2013 19:21  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Merci Cédric,

Autopsie passionnante, et curiosité satisfaite (vue du feu dans le heat riser, jubilatoire) :evil:
Le tube de cheminée interne me fait un peu peur, le mien est épais de 3mm, j'espère que ça le fera.
Je me réserve le montage de ton nouveau rocket pour la soirée.
Je te souhaite un bon hiver au chaud.
A bientôt (j'entame un nouveau sujet de discussion sur le forum!)

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 03:51 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos