Bienvenue sur ecologie-pratique.org 27 janv. 2023 - 15:29


 31/10/2013 20:53  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
A part que je suis d'accord avec Pascal sur l'histoire de l'absence d'aérations, je te file un truc pour quitter les éventuelles moisissures (du temps oú j'ai habité une région humide!)

La bétadine.

Faut faire des essais sur la question de la couleur, mais toutes les fois que j'ai essayé j'ai récuperé ce que j'ai traité, y compris de la croute de porc soit disant nettoyable qu'à sec! J'ai aussi récupéré l'intérieur d'une chaussure de cuir.
La bétadine scrub avec savon était pas mal...
J'ai toujours utilisé des flacons de récup car une fois ouvert ça se périme.
Ils disent que c'est anti-fongique, donc j'ai essayé quand on ne peut aps mettre de javel!
A mon avis on doit aussi pouvoir faire le bois.

Et c'était un moleton bien plus gris que blanc, pas que de 2 jours!
Pour les fringues qui sentent: mettre la bétadine jaune à la place de la javel dans le lave linge.
Xisca en Espagne

 31/10/2013 21:45  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Xisca,
On cherche à avoir une banquette toujours assez longue pour récupérer le maximum de calories au lieu de les gaspiller dans les nuages.
Mais il faut qu'il reste encore un peu de chaleur en bout pour que la cheminée de maison remplisse son rôle, voire vienne en aide à un rocket qui pousse pas assez.

Rappel : le heat-riser et le baril jouent un rôle de pompe à fumée qui permettent de les pousser dans un long tuyau horizontal, ce que ne peut pas faire un foyer standard.

Tout ça mis dans une piscine aura bien du mal à fonctionner, car l'évaporation de l'eau contenue dans la banquette consomme énormément plus de calories que la simple conduction dans la banquette en conditions normales.

Conséquence : les fumées sont extrêmement refroidies, particulièrement par temps humide car l'air comburant apporte lui sa dose de vapeur d'eau, et elles parcourent très lentement le conduit.
Le rocket pousse comme il peut (mal) et finit par s'étouffer partiellement, on n'a pas la post-combustion (800° sur le baril) et c'est le cercle vicieux, voire retour de fumée dans la maison.

Sur un rocket correctement construit et dimensionné (entre 6 et 10 mètres de banquette çà marche à tous les coups), on atteindra une combustion correcte après quelques semaines si il a la possibilité de sécher....et il est bien la le problème...

Dans le mien j'ai pu coller 8 mètres de conduit maçonné à la briquette de récup, ...et il est bloqué 30° à l'échappement...alors que la post combustion commence à peine à montrer son nez...mais un peu de patience, le récit arrive.....
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 31/10/2013 21:58  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
¡Yes! Ok, du coup, meme sans relation directe avec l'eau, en fait la conduction est efficace, et l'évaporation de la masse consomme plus de calories pendant la phase de séchage.

Du coup la solution de Dorothée de raccourcir temporairement le tuyau de sortie me parait super bonne.

Oui je comprenais bien que la cheminée extérieure est ce qui permet de faire fonctionner un rocket à son max, en gardant encore plus de chaleur dans la masse.

Si on veut évacuer sans une bonne cheminée extérieure, alors il faut donc accepter de perdre un peu plus de chaleur, ce qui sera toujours moins qu'une cheminée habituelle meme avec insert!


Xisca en Espagne

 01/11/2013 09:01  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Alors alors...
Notre banc mesure environ 7-8m dans mon souvenir... mais a beaucoup de coudes (6), ce qui ralenti notablement la vitesse de progression des fumées. L'idée est bonne, quand ça fonctionne : ça veut dire que nos fumées, en sortie, sont toujours froides. Mais Cédric a tout bien expliqué... le problème c'est l'humidité, ou plutôt, les humidités qui s'additionnent et entravent le bon fonctionnement...
Il n'y a pas mort d'homme, ça devrait bien fonctionner un jour, et on est patient...! Mais en attendant, l'idée est tout de même de pouvoir se chauffer un peu et se laver à l'eau chaude...!
Concernant les aérations Pascal, effectivement, il n'y en a pas : on a compté sur la bauge et la paille des murs de la maison... et sur l'ouverture quotidienne des fenêtres... Par ailleurs, nos fenêtres sont coulissantes, ce qui assure pas mal de ponts thermiques ! Logiquement, cela devrait suffire pour avoir un environnement sain... une fois que le tout aura complètement séché ! On n'a aucune idée du taux d'hygrométrie...
Pour info, toute la chaleur des fumées se perd entre le 2ème et le 4ème tampon... mais sans doute davantage encore entre le 3ème et le 4ème, car lorsqu'on touche le petit banc qui passe dans la chambre, il est chaud... c'est donc bien là qu'on veut enlever de la masse: dans toute la partie du banc située dans l'atelier... ça devrait corriger une partie du problème (et puis, on a tellement de masse chez nous, que j'imagine qu'il n'y aura pas trop de perte de calorie... avec un tout petit feu de 30min hier matin - l'équivalent de 10 planchettes de bois de 1cm d'épaisseur sur 6cm de large et 50cm de haut - le sol de la pièce principale était à 25°C à 18h...alors qu'il a plu toute la journée, donc pas de soleil, pas de chauffage passif...)


En d'autres termes, voilà ce qu'il faut tirer comme conclusion de tout ça :
une dalle en terre c'est super à tous points de vue, mais il ne faut surtout pas construire son rocket dessus, et encore moins quand elle n'est pas complètement sèche ! Il aurait fallu qu'on laisse une tranchée dans la dalle tout le long du parcours des tuyaux et qu'on rehausse avec un surplus de hérisson ou un isolant ou que sais-je encore... Là, on aurait éviter ces problèmes qui s'ajoutent les uns aux autres et notre rocket fonctionnerait sans doute très bien ! Mais on ne le savait pas... on n'y a pas pensé...bref, on était complètement ignorant !
Par ailleurs, il me semble qu'on s'est laissé avoir par les "normes" du livre : "comptez 1ml de banc par 10m2 de maison"... cela dépend tellement de la maison...! Nous concernant, ce n'était pas utile d'avoir si long de banc... mais bon, c'est un mal pour un bien comme on dit, parce qu'à la fin, on aura sans doute une maison tip-top, hyper vite chauffée et de l'eau chaude à volonté... mais là encore, il faut être patient...

Quant à la bétadine, merci pour le tuyau ! Mais on ne se fait pas de bile pour tout ça... c'est superficiel et ça s'aspire très bien (je sais que tu n'es pas partisane de l'aspirateur Xisca, mais parfois, ça peut avoir du bon !)

Allez, on démonte aujourd'hui normalement, et on vous tient au courant !
(je file regarder le post de Cédric...!)

 01/11/2013 09:29  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1548
Localisation:Surgères
Effectivement, il faut penser à isoler sous le rocket poser sur une dalle, même en terre surtout si elle est fraîche.

Vous devriez investir dans un hygromètre (10-20€) ou vous en faire prêter un, cela permettrait de savoir si vous avez besoin de ventiler la maison. Au-delà de 70%, des problèmes de moisissure commencent à apparaître. De plus si vous voulez sécher votre maison plus rapidement, il vous faut ventiler plus (aération naturelle ou vmc) ou utiliser un déshumidificateur (200 à 1500€). Les modèles pros peuvent se trouver en location. J'habite une région de marais et je commence à connaître des solutions pour combattre l'humidité.

Dans tous les cas, la situation ne pourra que s'améliorer avec le temps. Courage à tous les 2.

 01/11/2013 12:59  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
C'est vrai Pascal, c'est pas une mauvaise idée que de mesurer ce taux d'hygrométrie... Sur la partie sud de la maison (toute la zone arrondie, du bureau à la cuisine - cf. plan au début du sujet), on ne se fait pas trop de bile, car les murs sont en bauge et la bauge, si mes souvenirs sont bons, à une capacité d'absorption de l'humidité équivalente à 80% de son poids... Du coup, cette partie de la maison (grosso modo, là où on passe tout notre temps), est relativement sèche et saine. Pour le reste, c'est du greb, et là, l'humidité n'a pas trop de porte de sortie... mise à part l'ouverture des fenêtres... et évidemment, vu qu'on n'y passe pas beaucoup de temps, on oublie souvent d'aérer...! (et il faut dire que la saison n'est plus tout à fait la bonne...)
Mais oui, quoiqu'il en soit, il va falloir compter sur le temps : c'est pas une surprise, ça tombe bien !

Une petite précision quant au rocket sur dalle en terre : nous avions tout de même pris la précaution d'installer nos tuyaux sur du béton cellulaire de 7cm je crois...

Tout ça pour dire que je suis partante, moi aussi, pour contribuer à la nouvelle édition du livre, et j'imagine qu'il y aurait moyen, à plusieurs, de faire une livre plus volumineux et riche d'un tas de détails et d'expériences : car ça carbure chez rocketteurs !! ;)
(par exemple, sur le post de reconstruction de Cédric, qqn est intervenu pour dire qu'il avait fait un mur chauffant... ça paraît une bonne idée de tenter des versions verticales du rocket : remplacer le banc par un mur où les fumées évolueraient en lacets... un peu comme les poêles de masse traditionnels en fait...cela vaudrait surtout pour les maisons compactes...)

Allez allez, au boulot !... un premier feu ce soir avec un peu de chance...!

 01/11/2013 14:34  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1548
Localisation:Surgères
Oui un mur masse est possible mais couplé à un petit banc ou une petite assise pour se réchauffer en buvant une petite eau chaude, c'est le top.

Mise en place masse


Un peu comme de rocket de Guillaume à Tanon (40) avec des coudes supplémentaires jusqu'au plafond.

Finitions


Je suis en train d'en dessiné un pour un ami qui n'a pas la place pour un rocket horizontal... mais il souhaite aussi un four dans son mur chauffant.

 01/11/2013 19:44  

Status : hors ligne

Dorothée

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 24/10/2010
Réponses: 96
Pascal, tu nous montreras tes plans ??

* * *

Je reviens à notre problème. On a bossé comme des couillons toute la journée (on pensait pas que ce serait aussi long de désosser le banc...) et finalement, on a tout fini : ouf !
Voici quelques photos des étapes :
d'abord le commencement

M

on peut déjà voir, même si c'est pas net sur la photo, qu'en-dessous des tuyaux, la terre est encore bien foncée... comme si on avait fait la dalle la semaine dernière !
Elle est un peu molle et humide... aux jonctions des tuyaux et des tés, il y a même de l'eau ! J'ai comme l'impression que quelques feux de 30min dans les tuyaux n'auraient pas résolu notre problème... et attendre non plus... sauf à être d'une patience hors norme et de se faire à l'idée de s'enfumer, de ne pas être bien chauffé, de ne pas se doucher à l'eau chaude pendant... au moins 5 ans !

N

voilà à quoi ça ressemble une fois fini : c'est pas très sexy... mais bon...

O

un petit enduit sur le bas des murs et un petit coup d'éponge sur l'inox... et hop ! ça ira bien !

Alors... après ça...on a donc fait notre premier feu... et figurez-vous que ça marche !

P


Q

Victoire !! Le poêle a tiré sans problème pendant 1h30, on n'a pas essayé plus longtemps... et on atteint plus de 300°C en haut du baril - je sais, c'est pas encore top, mais c'est bien mieux que ce qu'on avait depuis des jours...! Alors que dehors il n'a pas cessé de pleuvoir de toute la journée...
Qui plus est, les tuyaux de cuivre sont très chauds... on va pouvoir se laver !
Quelle joie !
Demain, on essaie de relier la cheminée extérieure... une autre histoire...

Une belle soirée à tous,
Dorothée



Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 03:29 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos