Bienvenue sur ecologie-pratique.org 23 févr. 2024 - 15:05


 03/12/2013 09:05  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 640
Localisation:Taller, Landes
Bonjour à vous,

Pascal, je ne vois pas pourquoi tu insistes sur le "bon sens" de la pente.
Je sais bien que dans le livre la pente est descendante vers l'extérieur, mais c'est loin d'être le cas général car la plupart des cheminées de maison sont maintenant à l'intérieur et ce montage est donc compromis.

Cécile n'est pas dans ce cas la et pourrait le faire comme tu lui expliques, mais cela ne résoudrait surement qu'un partie de son problème, je m'explique :

Certes cela doit condenser à fond à l'extérieur car sa cheminée n'est pas isolée en extérieur, donc l'eau condensée redescend par la ou elle peut.
Il suffirait qu'elle remplace le coude extérieur par un té et ce souci disparaitrait, pas besoin de repercer le mur.

Par contre, l'eau qu'elle retrouve près du foyer et partout ailleurs ne vient pas d'une question de pente, mais bel et bien de l'eau qui s'évacue de l'argile et condense partout ou ce n'est pas (encore) assez chaud.

Je sais qu'on a déja eu cette discussion il y a quelques temps, et ce serait peut-être bien qu'on se positionne de la même manière à ce sujet la ?
Souviens-toi le rocket de Guillaume à Tanon est en pente montante vers la sortie, les miens aussi ainsi que la plupart de ceux auxquels j'ai participé. Une fois secs, la gestion des condensats se fait toute seule par évaporation dans la banquette chaude.

A bientôt
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 03/12/2013 10:26  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1553
Localisation:Surgères
Je vais avoir du mal à me positionner, car je ne conseille pas de réaliser un poêle avec la cheminée d'évacuation à l'intérieur. Je reste sur une base pente vers l'extérieur pour ne pas apporter de l'eau des condensats dans le banc, parties femelles des conduit en aval du flux, sortie à l'horizontale et gestion des condensats au niveau du coude.

Dans la prochaine édition du livre rocket stoves, je détaillerai les 2 concepts afin que chacun puisse concevoir son poêle en connaissance de cause.

 03/12/2013 11:20  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 640
Localisation:Taller, Landes
Oui je suis d'accord avec toi, dans le cas ou la cheminée est inexistante, c'est plus simple de traverser un mur et d'étancher plutôt que de le faire en toiture, avec les risques d'infiltrations. Dans ce cas la on descend et on évacue la condensation dehors, facile.

Mais souvent les maisons ou l'on installe un rocket ont déja une cheminée, et la je pense qu'il vaut mieux le mettre dans l'autre sens non ?

Enfin tout ça pour dire qu'il n'y a pas une bonne recette fiable, il faut s'adapter à l'existant.

Pour la prochaine édition, tu penses faire appel à des contributions, voire une co-écriture ? J'ai plein d'idées dans cet objectif, et je t'ai envoyé un mail que tu n'as pas du avoir il y a quelques semaines.

On peut ptet continuer en mp voire s'appeler ? et pourquoi pas ouvrir un nouveau fil du genre "cheminée ext ou int ?, pente montante ou descendante, vos retours d'expérience"

J'ai dans mon cas encore de petites flaques d'eau dans les trappes avec ma banquette à conduit ni montant ni descendant, il est plat, et ce après plus d'un mois de chauffe. Pourtant la condensation ne vient pas de l'extérieur, c'est physiquement impossible sur mon installation.

A bientôt
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 03/12/2013 13:23  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Hello,

Voici la situation de la sortie et je pense à l'avenir remplacer le coude par un té avec ouverture vers le bas, ça me paraît une bonne solution (pour le condensat qui vient de l'extérieur). De toutes façons questions moyens, c'est pas pour maintenant, je vais continuer à éponger.

Evacuation des fumées, à l'extérieur


A présent, le petit chapeau a disparu pour laisser place à 2 tuyaux qui se terminent par un coude. Je vous ferai une photo bientôt.

@Pascal, le mur extérieur est en briquette, plus un vide d'air, plus du béton (j'ai d'ailleurs découvert le vide d'air en perçant la sortie du rocket). En fait, j'ai deux problèmes qui se posent si je veux repercé le mur en bas :
-ça passe tout près ( voire en plein dedans) de l'arrivée d'eau des toilettes.
-à cette endroit de la maison, c'est fragile pour plein de raisons (on se trouve sous une ferme, et chez moi, c'est sensible la charpente).

En tout cas, merci et je me rends compte que le sujet est passionnant et qu'il y a des points sur lesquels on ne déroge pas (5 cm entre la cheminée interne et le baril, par ex.) et d'autres qui sont matière à discussion.

En attendant, je vais continuer à faire du feu :twisted:

A bientôt, merci.

 03/12/2013 22:56  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
Voici la sortie telle qu'elle se présente actuellement :

Sortie "presque définitive"


Je pourrais mettre un té (ouverture vers le bas) avant le coude et de cette façon récupérer le condensat... Maybe...
Mais , bon ce ne sera pas pour maintenant. :roll:

 10/12/2013 09:02  

Status : hors ligne

Atchoum

Utilisateur

Graines
Enregistré: 10/11/2012
Réponses: 8
Sous ta photo "trappe de visite dans la chambre", avant de cliquer sur le bouton qui me permet d'ajouter un commentaire, je lis juste au-dessous :
"Les commentaires permettent à chacun d'enrichir le web."
Ce n'est pas faux tant qu'il n'est pas précisé de quoi le web "s'enrichi" des commentaires de chacun... mais, peut-on tout de même remplacer "le web" par "ce forum" ?... Car pour ce qui est du "Web" en général, sur beaucoup de forums (vraiment beaucoup !)..., "l'enrichissement" se fait assez souvent en crétinerie (ce qui n'est jamais le cas sur les forums d'Ecologie Pratique, je dois le reconnaître !)

Cécile,
pour les détecteurs de monoxyde de carbone (ta dernière question sur le forum "Rocket Stove"), je pense que tous les lieux fermés où l'on fait du feu devraient en être équipés. Pour ton cas précis, peut-être pas utile ailleurs que dans le living (peu de risque d'émanations toxiques dans les autres pièces... À vérifier quand même au niveau des trappes lors des premières flambées).

Atchoum

 10/12/2013 10:12  

Status : hors ligne

Atchoum

Utilisateur

Graines
Enregistré: 10/11/2012
Réponses: 8
@Cécile... et Cedzz et Pascal,

Je viens de relire les échanges entre Pascal et Cedzz (sens de pente)... chacun campe sur ses positions !... Pour ma part, je pense qu'on va tourner en rond (le point de vue de Pascal se défend autant que celui de Cedzz) et que ce n'est pas très important... Dans ton cas, il est même préférable qu'elle soit montante depuis le foyer. Cela te permet de l'évacuer à la trappe du Té de départ. Pour les condensats de la salle bains, ils sont "provisoires" (jusqu'à évaporation complète de l'eau de construction) et disparaîtront après construction de la masse dans la salle de bains (et évaporation de l'eau de construction de cette masse bien entendu)... Donc, faire du feu, encore du feu toujours du feu... Cedzz a raison sur ce point !

Mais ces condensats sont également "définitifs" dans l'ensemble de la canalisation pour ce qui concerne la condensation due aux différences de température entre le tuyau métallique (chaud) de la cheminée extérieure et la température atmosphérique extérieure (thèse de Pascal qui me semble très juste)... La seule chose que tu puisses faire "contre" ça, est de construire cette cheminée en boisseaux d'argile (brique).
Après tout, elle viendra se "fondre" avec le pilier adjacent !... Bien sûr, c'est un peu plus de travail (mais ce sera plus esthétique).

Je pense aussi (contrairement à Pascal, je crois) que l'étanchéité sur toute la canalisation intérieure est de 100%... et qu'il n'y a aucun problème de ce côté.
Quant au sens d'emboîtement des tuyaux, on peut encore en parler longtemps... ou avoir des "pratiques contre nature" avec les mouches... c'est chacun ses goûts... mais je ne pense pas, qu'à part en théorie, cela ait vraiment d'importance (compte tenu de l'étanchéité qui est réellement de 100% - à part la trappe de la chambre 2- on s'en est suffisamment assurés et fait ce qu'il fallait pour)... le "freinage" de l'écoulement du flux gazeux ne sera pas sensible... Et les points de rétention de condensats sont mineurs (l'épaisseur de la tôle des tuyaux ne permet pas une rétention trop importante pour que l'eau qui y stagnerait éventuellement ne puisse s'évaporer rapidement et totalement au cours des chauffes.

Par contre, remonter de la bauge autour du baril ne me parait pas suffisant.
Je crois qu'il faudra aussi prolonger le tuyau de la trappe du cendrier, de façon à pouvoir remettre de la masse à l'épaisseur de cette paroi, ainsi qu'au dessus du toit du cendrier pour le monter au moins au même niveau que celui du banc...
Il est assez probable que cette trop faible épaisseur ne favorise une dissipation trop importante et rapide de la chaleur à ce niveau au cours des flambées et par la suite... et ceci au détriment de l'accumulation de cette chaleur "perdue" dans le reste de la masse.

Bizzz !
Pa...tchoum

 15/12/2013 23:58  

Status : hors ligne

cecile rocket

Utilisateur

Feuilles
Enregistré: 03/06/2012
Réponses: 69
"Pour les condensats de la salle bains, ils sont "provisoires" (jusqu'à évaporation complète de l'eau de construction) et disparaîtront après construction de la masse dans la salle de bains (et évaporation de l'eau de construction de cette masse bien entendu)... "

Bien d'accord, néanmoins il y a là un petit cercle vicieux :
J'ai commencé à monter la masse autour du tuyau de la SDB (celui qui est vertical). Le problème (tu sais Atchoum, ce qui donne matière à solution
;) ),donc, le problème c'est que le condensat, ou/et l'eau de la masse dégoulinent et la masse ne sèche jamais Et je parle pas de l'odeur ! C''est pour ça que j'opte plus pour de la condensation (plus l'eau de la masse). L'eau qui dégouline passe forcément par le tuyau pour avoir une telle odeur. On dirait une fumerie de charcuterie cette SDB.

Bref, on fait du feu et encore du feu. Le baril est bien recouvert de bauge à présent (ici, l'eau coule par le cendrier). Mais ça chauffe avec du chêne à moins de 20% d'humidité (tel qu'il m'a été livré), que je place au dessus du baril une fois fendu (sur les côtés, touchant seulement les bords, et sous surveillance). Quand je l'enlève, il est bien sec. Ca fait des bons feus mais pas des flambées spectaculaires et je trouve ce dragon bien silencieux. J'en conclut donc que c'est pas encore tout à fait au point, mais on persiste.

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 03:05 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos