Bienvenue sur Ecologie Pratique 21 juin 2024 - 22:10


 09/10/2014 23:11  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 640
Localisation:Taller, Landes
Salut Homer,

A quel prix tu as eu tes briques ?

Bonne idée pour la centrale de gestion, mais la aussi, faut savoir programmer ! tu vas y mettre un afficheur ?

Le 14/16 c'est plutôt fin, et surement pas cher, pour info j'ai acheté ma couronne de 35 m de 20/22 pour 250€, c'est le prix de l'autonomie, le thermosiphon est assuré !
Si j'ai mis 13 tours, c'est pour garder un peu de tube pour faire la suite des raccordements. Je pense qu'on peut en mettre peut être jusqu'a 18 tours, alors en 14/16 avec circulateur : fais toi plaisir, 20 tours facile !

A bientôt
Cédric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 10/10/2014 09:39  

Anonyme: homer

Bonjour

alors les briques : 1.64€ H.T. soit 1.97€ TTC. Par contre gaffe au frais de port. J'ai eu la possibilité de les faire récupérer par ma soeur qui habite pas très loin. Et à l'occasion je les ai récupéré chez elle.

Pour la gestion, je pense que chacun fais avec ses compétences: je suis nul en automatisme.... par contre niveau informatique je me démerde pas trop mal. Pour l'affichage ce sera une interface web accessible depuis n'importe quel PC de la maison.

Et puis pour le 14/16 on va faire des tours en plus!!!!! :)

bonne journée

 02/11/2014 20:13  

Anonyme: homer

Bonsoir à tous

Comme j'ai attaqué la construction, un petit reportage photo. Alors les photos sont 1 peu pourries mais n'ayant qu'un vieux téléphone portable pour faire des photos, il faudra vous en contentez :)

Début septembre construction de la maquette:

Maquette


Maquette


Les photos du calpinage:
La base du coeur de chauffe avec le calage:

Etage 0


Etage 2:

Etage 2


Etage 3:

Etage 3


Etage 4:

Etage 4


Courant octobre après avoir fini de décaisser la pièce, on attaque le support du conduit en carreau de béton cellulaire sur un lit de vermiculite de 5 cm le tout posé sur un feutre géotextile:

La base du conduit


Ensuite réalisation du conduit en brique de récup' maconné avec un mélange chaux sable:

Le conduit


Le conduit toujours


Encore le conduit


On peut apercevoir les futurs trappes de visites pour le nettoyage.

Et le conduit


Dans le fond on aperçoit la partie ou il y aura le double conduit pour le lit.

Le coeur de chauffe en début de montage (brique réfractaire à 33% d'alumine assemblé au mortier réfractaire, je sais ce n'est pas terrible :? mais pas moyen de trouver de l'argile):

La base du coeur de chauffe


Et le coeur de chauffe fini avec son heat-riser en acier de 6mm d'épais:

Le coeur de chauffe fini


Voilà c'est tout pour l'instant. Le cumulus pour maintenir l'isolant autour du heat-riser est en place mais j'ai pas encore fait de photo... :(

La suite du programme: finir le conduit en brique (dans la semaine j'espère), mettre le tube cuivre en place sur le baril et attaquer la bauge.... :mrgreen:

Et après FEU!!!!

Bonne soirée et @+ pour de nouvelles aventures B)

 02/11/2014 22:25  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1558
Super ce reportage :)

Tu n'as pas d'argile mais tu dis que tu vas faire de la bauge... donc tu as de la terre, donc de quoi faire une colle à l'argile ;) C'est l'argile contenue dans ta terre qui sert à faire la colle pour les briques de la chambre de combustion ou des conduits, ainsi que la barbotine pour l'isolant si besoin.

On attend la suite avec grand plaisir...

 20/11/2014 23:06  

Anonyme: homer

Tu as raison Pascal, j'ai fini mon conduit en brique à la terre. P****n c'est génial, çà va tout seul et çà tient.
Si j'avais su :? Mais bon c'est fait c'est fait.
Et voila la suite (mais pas la fin) du reportage

Scellements des trappes d'accès avec de la terre



Habillage du coeur de chauffe, sur la droite on aperçoit l'arrivée d'air extérieur avec un système de volet pour obturer l'arrivée lorsque le poêle n'est plus en fonctionnement :

Conduit d'alimentation avec son arrivée d'air


Le tube d'alimentation est un morceau de bouteille de gaz découpée. Pour la découper il faut prendre quelques précautions quand même. En premier démonter le robinet: pour cela coincer une fer plat entre les encoches du socle de la bouteille pour l'empêcher de tourner, et ensuite avec une clé à molette et un tube rallonge on démonte le robinet (çà viens tout seul). J'ai laissé ensuite la bouteille à l'envers (tête en bas) pendant 3 semaines environ, je l'ai rempli d'eau plusieurs fois afin d'évacuer tout le gaz. Et ensuite un grand coup de disqueuse en travers (après un petit coup de chalumeau à l'intérieur de la bouteille pour être sur!!! :D ).

Vu du cendrier:

Cendrier


Cendrier


Et isolation du heat-riser avec vieux cumulus et mélange perlite-vermiculite de chez Brico-Dépôt:

Isolation du heat-riser


Et enfin un petit système comme Ceddz les aime, un bypass permettant de shunter la banquette finale, et du coup réduire la longueur du conduit à 5m au lieu de 9 ce qui devrait faciliter l'allumage.

Bypass inactif sous un autre angle


Les fumées arrivent par la gauche (sous le maillet en caoutchouc), partent vers le bas de la photo, revienne par le haut et rejoignent le conduit qui est symbolisé par le bout de tube en haut de la photo.

Et la le bypass en action, du coup les fumées filent directement dans le conduit:

Bypass actif sous un autre angle


Pour la réalisation: une tige métallique diamètre 12, une plaque en acier ep 4mm (un ancien couvercle de regard qui traînait par là) deux morceaux de tube cuivre 12/14 pour mettre autour de la tige (un collé dans le béton cellulaire dessous et l'autre au dessus qui sera pris dans la bauge), une grosse rondelle de diamètre 12 sous la plaque pour que celle-ci ne frotte pas sur le fond du conduit. La plaque est vissée sur la tige (j'aurais pu la soudée, mais j'avais pas envie ;) ) et l'extrémité de la tige est plié à 90° à la masse après avoir chauffée la tige au rouge avec un chalumeau; Sur le tube supérieur j'ai soudé un collet battu sur lequel j'ai fixé un bouchon percé pour laissé passer la tige, et à l'intérieur de l'écrou j'ai mis un morceau de tresse pour l'étanchéité des portes d'insert. Comme cela les fumées du conduit ne pourront pas remonter par le jeu qui existe entre la tige et le tube cuivre:

Détail de l'étanchéité autour de la clé


Et maintenant on a attaqué la bauge:

Début de bauge


Mais le chantier est stoppé parce que l'on a plus de terre. Il faut retourner creuser :cry:

La suite au prochain épisode

 21/11/2014 07:23  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 640
Localisation:Taller, Landes
Salut Homer, merci pour ce beau reportage et félicitations !

On en passe tous par la, "t'es sur que ça tient la maçonnerie en terre ? , je vais faire à la chaux, ça me paraît plus costaud"..... puis on essaie l'argile ou la terre du jardin et on comprend mieux !

Cool le bypass, j'ai presque l'impression que tu l'as installé pour moi ! ça me donne envie de l'actionner ;)

J'attends la suite avec impatience, et la première mise à feu semble bien proche :)

Cedric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 24/11/2014 12:03  

Anonyme: homer

Bonjour à tous

une petite question pour pour les experts en plomberie :)
Le tuyau cuivre que j'ai enroulé autour du baril va circuler dans une partie de la banquette pour rejoindre le chauffe-eau. Est-ce que je dois isoler les tuyaux avec du manchon isolant ou bien puis-je les laisser circuler à nu dans la bauge de la banquette?

Merci

 25/11/2014 09:06  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 640
Localisation:Taller, Landes
Salut Homer,
Je dirais que oui, il vaut mieux isoler. La température dans l'échangeur autour du baril va aller de 50 à 80° alors que la banquette, selon la profondeur du tube sera autour de 25-50° mais seulement après un long moment de chauffe.
Bonne journée
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

Le fuseau horaire est CEST. Il est maintenant 10:10 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos