Bienvenue sur ecologie-pratique.org 07 déc. 2022 - 18:48


 13/02/2014 20:11  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Coucou Sim,

Je suis désolé de te voir si déçu.

On base nos calculs sur 4.3kwh/kg de bois mais on n'est même pas sur qu'il est à moins de 20% d'humidite. Au dela, l'énergie disponible décroit très vite.

L'histoire de la récupération de la condensation, permet d'obtenir plus que 4.3kwh/kg. Les commerciaux traduisent ça en rendement supérieur à 100%,
Mais je pense que cela n'apporte qu'un gain négligeable dans nos rocket.
Il ne faut pas prendre l'humidité condensée pour un but à atteindre, par contre, l'opposé qu'est le bois trop humide dégrade beaucoup le fonctionnement, même en récupérant la condensation....

Je crois par ailleurs qu'il est plus difficile d'obtenir un bon rendement avec un petit rocket qu'avec un gros, et je ne saurai pas t'expliquer pourquoi. J'ai été très étonné de voir la différence de comportement de mon rocket quand je l'ai passé de 150 à 200. La puissance est certes supérieure et ce n'est pas une surprise, mais alors l'efficacité est bien meilleure.
Avec un rocket en 200 que j'estime 2 à 3 fois plus puissant que mon ancien en 150, je suis passé de 12kg de bois/jour à 8kg. J'ai certes optimisé la masse aussi mais cela ne suffit pas à expliquer la différence.

Dans ton cas, rajouter de l'isolant va forcément améliorer la combustion, mais à part ça je trouve que t'as déja une machine bien efficace vu son coté simple et compact :)

J'oubliais : les fumées sortent à quelle température après le radiateur ?
A+
Ced
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 13/02/2014 21:58  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
a vrai dire je ne suis pas deçu , car la chaudiere n'est pas terminée installée ,je peux encore la modifier. je vis ça plus comme une difficultée qu'un echec :)

tu fait bien d'appuyer le fait que la condensation n'apporte pas beaucoup de rendement , c'est 6 % a peu pres. a coté des 40 qu'il me manque c'est peu!
et entierement d'accord avec toi qu'il faut chercher a bruler un bois le plus sec possible, je l'ai constaté avec les copeaux qui avaient repris l'humidité.

coté simplicité , j'aurais preferé...encore plus simple ;) mais c'est compliqué de faire simple!

pour la temperature des fumées , j'avais mesuré 25° au thermometre.je trouvais ça tellement bas que j'en viens a douter de la fiabilité de la mesure. en tout cas on peu y laisser la main autant qu'on veux , c'est agreablement chaud en etant loin d'une limite de supportable meme apres un tres long moment.

j'ai une question :
qu'est ce que je risque a isoler ce rocket en tole fine? une fonte par endroit? une oxydation rapide?

 13/02/2014 22:31  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Re,

T'as moyen de mesurer la température des fumées en haut de ton heat riser ? Il faut un pyromètre pour mesurer ici, tu devrais pas être loin des 700-800°


Quand au tube en acier aluminé, l'alu fond à 660°, puis découvre l'acier qui va se faire bouffer (oxyder) en quelques mois/semaines et finir par des trous.
Suffit de voir mon retour d'expérience sur du tube inox de cheminée, donnée pour 800° qui a tenu 2 ans chez moi avant de percer....
A moins que ton rocket n'atteigne pas les 600° ?! (vaudrait mieux pour assurer la combustion complète ! )

Pour bien faire, il faudrait que ton rocket reste en dessous de 660° pour ne pas fondre puis oxyder la cheminée et aussi en dessous de 1080° pour ne pas fondre le cuivre (bon ça c'est pas souvent qu'on les atteint)
Enfin l'acier aluminé c'est toujours mieux que le galva (acier zingué) qui ne tient que 450°...

Isoler en tôle fine, je ne vois pas trop comment ?
Tu peux isoler à la perlite./vermiculite et contenir le tout dans une tole oui, car elle ne sera pas en contact des très hautes températures.

a+
ced

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 13/02/2014 22:50  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
re :)
le heat riser , c'est la cheminée ? je croyais que c'etait le fut metallique.


http://metal-connexion.fr/forum/la-grue-couronnee-de-ti-serge-bleuissage-damasquinage-t429-10.html

la il disent que l'acier bleuit a 295° , temperature largement atteinte sur le coude de mon conduit repartiteur , mais impossible d'en deduire la temperature des gazs...
en tout cas un conduit repartiteur dans les 250/300 degres , ça doit chauffer l'air autour. je suis maintenant presque sur que c'est la que j'ai la plus grosse partie des pertes. cet air chauffé par le rocket et le conduit repartiteur est sensé passer dans le 4 cm haut du radiateur , mais ce n'est pas efficace apparement pour en recupere la chaleur.

la double combustion fonctionne bien j'ai eu l'occasion de le verifier.donc je suis a 800° au bas de la cheminée?

j'edite pour ça :
http://le-sens-du-poele.fr/content/8-la-double-combustion-du-bois

temperature necessaire pour une double combustion : 573°

 14/02/2014 08:23  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut Sim,

Oui n'importe quel feu de bois, même mauvais et humide atteint les 250°.
Quand à la double combustion (auquel je préfère le terme combustion complète), quand on dit 573°; c'est la température à partir de laquelle tous les gaz sont arrachés du bois et enflammés.
C'est pour ça que je parle souvent d'atteindre les 600 à 800° pour garantir la combustion propre, et qu'on atteint facilement en régime de croisière sur un rocket qui fonctionne bien.

T'as vu sur ce site, ils disent aussi que la "double combustion" permet d'atteindre 85% de rendement (de combustion, c'est à dire arriver à extraire une énergie de 3.65kwh/kg du bois).

J'aimerais bien pouvoir calculer ça précisément sur un rocket, mais je ne sais pas trop comment m'y prendre.

A+
Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 14/02/2014 18:52  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
hello :)

si tu avais la masse exacte de ton banc chauffant , tu l'isole et une fois que la t°est homogene tu regarde a combien elle est.
pour l'ecs tu peux le calculer facile ;)
pour la convection sur le fut , je sait pas trop comment tu peux arriver a la calculer. a moins que tu l'isole , et par deduction suivant la chaleur reçue en plus sur tes masses et ta t° de fumée du dois pouvoir faire une "approximation"
en tout cas bon courage pour avoir des données proches de la realité :!: c'est une vraie gageure j'ai testé!

pour les 85/100 de rend. de combustion , c'est etonnant en effet... je sais pas quoi en dire j'y connais pas grand chose en fait en combustion bois. mais en cherchant un peu sur le net on devrais pouvoir eclaircir ça :roll:

j'ai refait un test tout a l'heure , j'ai isolé donc le rocket et le conduit , a la laine de roche , et ça change tout apparement!
combustible : pellets :D (combustion super reguliere) a 5/100 d'humidité garantie.

consommation totale de pellets : 600grs

regime : 550grs/h

depart feux 16h10

debits / heure / t°
1 litre en 54 seconde a 16h14
1 .. 45 s 16h20 temperature 46°
1 .. 50 16h22 41°
1 .. 55 16h26 41°
1 .. 60 16h29 44°
1 .. 1.05 16h34 47°
1 .. 1.10 16h38 51°
1 .. 1.15 16h41 55°
1 .. 1.15 16h43 57°
1 .. 1.20 16h45 58.5°
1 .. 1.25 16h48 60°
1 .. 1.28 16h52 66°
1 .. 1.30 16h55 69°
1 .. 1.35 16h58 72°
1 .. 1.40 17h 73°
1 .. 55 secondes 17h03 71°
1 .. 1 min 17h08 59°
1 .. 1 min 17h11 62°
arret feux (imprecision entre 17h10 et 17h 20 a tout casser)

total eau recoltée : 63 litres a 43° pour 600grs de pellets avec arret recolte eau a t° 40° , et pertes de chaleur entre la recolte et le stockage(je devais tester le debit tres souvent avec le boc a lait , le tout a l'air libre avant de mettre dans le bidon isolé.

voila!

 14/02/2014 21:39  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
bon petit compte rendu a froid de ce dernier test :)

je te laisse faire les calculs quantité d'eau recoltée/t° , Cedric. je me suis arreté encore plus tot cette fois de la recuperer(40°) car mon bidon de stockage isolé ne fait que 63 litres...je mesurerais demain au litre pres vu qu'il etait pas completement plein , pour avoir une mesure exacte
la puissance du poele lors du test a eté tres reguliere (normal avec les pellets en tremie) ce qui va permettre de calculer le rendement a tout moment du test (j'adore!)

donc la puissance du rocket est de : 5.1(pcs ou i de 1kg de pellets a 5/100 d'humidité) fois 0.540kg de pellets a l'heure ce qui fait :

2.754 kw

on peu calculer facilement la puissance recuperée par le fluide a un instant T (je radote un peu mais bon...) car on a le debit et la temperature de l'eau a l'entrée et en sortie chaudiere.
donc 1.16 X debit(mcube/h) X difference T° entre entrée et sortie = puissance recuperée au moment donné.

et on trouve 2.56 kw recup a 16h41
2.67 kw a 16h43
2.61 kw a 16h45
2.78 kw a 16h55
2.71 kw a 17h

on voit que malgres que le debit et la temperature change , on a une recuperation de la chaleur a peu pres identique sur le cycle(hors chauffe et refroidissement.)

la moyenne de ces 4 calculs donne 2.7 kw recuperés.

ce qui fait...entre 90 et 100/100 de l'energie recuperée lors du regime de croisiere!!! voila qui me convient maintenant B)

ce que l'on peu voir , c'est que lors de la chauffe , la puissance recuperée est faible(2.4 kw 20min apres depart feu puis enfin 2.67 kw a 30 min) et elle n'est restitué mais inutilisable que lors du refroidissement(deja dit mais bon...)
exemple : lors de l'augmentation de debit au renclenchement du surpressseur a 17h03, la puissance recuperée est alors de... 4.75 kw pour une chute de temperature de 2 degres et une grosse augmentation du debit.

le calcul du rendement global grace a la quantité d'eau recolté et mesuré en T° permettra de se faire une idée de la perte que ça represente , et donc ce rendement elevé ci dessus n'est pas le rendement total donc.

je n'ai pas demonté le rocket pour voir comment ça se passe avec l'isolant , mais bon a cette puissance ça craint pas trop...

 18/02/2014 19:14  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
bonjour

je me prepare a l'installation.
je crois que je vais maçonner au platre le devant de la chaudiere , en place et lieu de la parabole , qui est maintenant inutile.
et isoler avec de la laine de roche revetue d'alu.
l'etancheité sera plus aisée a obtenir qu'avec des toles.

petite question aux connaisseurs :
pour une utilisation en thermosiphon , pensez vous qu'il faille un tuyaux entre la chaudiere et le ballon en deux parties(verticale et horizontale avec un coude a 90° ou une pente reguliere? merci pour vos avis sur la chose :)

pour la sortie a l'exterieur des fumées , je ne sais trop quoi faire.la cheminée ça ne tirera pas systematiquement.la sortie horizontale pose des problemes quand il y a du vent...a moins de mettre un extracteur avec un moteur electrique...ce qui ne m'enchante pas...j'aimerais qu'elle fonctionne toute seule ma chaudiere. on verra plus tard pour les automatismes consommateurs d'electricité...
des fois je me dis que je devrais accoler une serre de qques metres carrés au mur avec la sortie des fumée dedans , pour doper au co2 les semis pour le potager :)

le combustible se sera aux pellets la plupart du temps , et au petit bois quand je serai motivé , donc pas souvent.
en effet , si l'alimentation en combustible se fait toute seule , une fois que j'aurais bien en main ma chaudiere , je pourrais vaquer a d'autres occupations que sa surveillance.

d'ailleurs , il faudrait que je mette un systeme de securité.juste une alarme pour prevenir qu'il y a de l'eau dans le gaz.
genre une sonde de temperature pour detecter un depart de feu a l'interieur de la chaudiere et autour de l'alimentation , une alarme de surchauffe du fluide caloporteur , juste pour pouvoir intervenir rapidement en cas de probleme. il faudrait aussi que ce soit ...simple...
qu'en pensez vous? j'oublie des choses peut etre?

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 06:48 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos