Bienvenue sur ecologie-pratique.org 29 nov. 2022 - 22:35

Première|Précédente|123456|Suivante|Dernière

 14/01/2015 13:39  

Status : hors ligne

Sibelius

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 18/01/2014
Réponses: 76
Quote by: sim

bonjour
Tu auras sans aucun problème 19 degres avec ton poele rocket et tes murs en paille ,pour peu que tu ai du double vitrage. il faut par contre veiller a l'etancheité a l'air , qui peut degrader completement les performance d'une si bonne isolation.



Merci pour ces bon conseils sim
Je n'en doute pas une seconde. J'ai du double vitrage! Pour l’étanchéité à l'air j'y travail... Il me manque encore la porte d'entré (pour le moment une passoire fait de brique et de broque) et une porte fenêtre dans la pièce du rocket.

 17/03/2015 01:03  

Status : hors ligne

caricion

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 14/03/2015
Réponses: 114
Bonjour,

je me permet de participer à la discussion même si je ne suis qu'en phase "projet, peut-être, un jour, .."

Donc tout d'abord j'ai actuellement une antique cuisinière bouilleur et je me disais que son fonctionnement "à l'ancienne" pourrait vous donner des idées (même si vous semblez déjà aller dans cette direction).

Donc ma cusinière bouilleur (qui n'a certainement pas le rendement global d'un rocket, pas de double combustion ....) est prévue pour chauffer l'ECS et des radiateurs (4) en plus de la cuisson.

Le ballon ECS semble prévu pour chauffer avec une variante thermosyphon (gros tuyeaux) alors que le circuit des radiateurs est équipé d'une pompe (+ petit tuyeau).

La bascule entre les deux se fait par une poignée (vanne) manuelle qui semble fermer/ouvrir le circuit des radiateurs (certainement pour envoyer toute l'énergie vers l'ECS.


Le ballon d'eau chaude qui avait un échangeur est HS et j'utilise donc un ECS nucléaire (hydroélectrique dans ma région) et je laisse tout sur le chauffage en permanence.


L'échangeur dans la cuisinière est un réservoir situé dans le foyer (au fond et en hauteur) c'est d'ailleurs ce genre de pièce qui perce et oblige à changer l'installation (c'est arrivé une fois).


Du coup quelques réflexions/ questions vis-àvis de vos échanges.


Tout d'abord je me demande si l'échangeur "spirale" est vraiment la meilleure solution ?


J'arrive à avoir de l'eau très chaude dans mes radiateurs en quelques minutes alors que mon appareil n'est pas une bête de course, je me demande donc si la chaleur est récupérée au bon endroit et assez efficacement ?

N'y a-t-il pas d'autres essais ?

Si j'ai bien compris la dynamique du rocket il faut évidemment proscrire toute récupération de chaleur qui ferait diminuer la T° en sortie de cheminée mais ensuite toutes les options sont possibles ?

- récupération à l'intérieur du baril, cela semble compliqué

- récupération à l'extérieur du baril. l'idéal semblerait un réservoir annulaire au sommet du baril (très compliqué à réaliser) mais peut-être possible de récupérer cela ? (je pensais à un très gros ballon ECS ou l'échangeur est dans une double enveloppe (à voir si son diamètre pourrait être le bon pour remplacer le baril ?).

Sinon j'ai aussi vu un radiaateur en fonte plaqué sur le baril (mais caché ensuite dans un caisson donc plus de cuisson ...)

- récupération juste à la sortie du baril (quelle est la température résiduelle ? est-elle suffisante ?) dans un réservoir comme celui de ma cuisinière qui se ferait lèvher par la fumée?

-récupération dans la batterie thermique (moins chaud mais plus longtemps) avec un circuit de tuyeaux pour transférer (via une pompe) de l'eau "tiède" dans les radiateurs. (pas de solution pour l'ECS).



Voila je ne sais pas si ces pistes sont fantaisistes mais peut-être avez vous déjà réfléchit dans ces directions ?



Pour ce qui est du ballon tampon de 150 l (je ne sais pas si c'est bien suffisant) je me demande s'il ne serait pas judicieux de tout d'abord envoyer un maximum de chaleur vers les radiateurs puis de faire passer l'excédent vers le ballon ?



merci de vos retours



 17/03/2015 08:41  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
bonjour

ben l'echangeur spirale a plein d'avantage...sinon personne ne l'utiliserai :) pas de risque de se percer comme l'echangeur d'un bouilleur , pas besoin de souder , puisque on utilise le tuyau cuivre tel quel.c'est tres tres simple , plus tous les avantages que lui trouvent ceux qui en ont un.

pour le reservoir annulaire en haut du baril , c'est une bonne idée sur le plan "recuperation chaleur"si on s'y connais en soudure.
et j'ai meme un ballon double enveloppe , comme ceux dont tu parle , mais l'acier des ballons n'est pas prevu pour resister aux condensats.

un radiateur en fonte peux en revanche surement plus resister au contacts des fumées et a une bonne surface d'echange.c'est une piste a mon avis :)

 18/03/2015 00:14  

Status : hors ligne

caricion

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 14/03/2015
Réponses: 114

Quote by: sim


et j'ai meme un ballon double enveloppe , comme ceux dont tu parle , mais l'acier des ballons n'est pas prevu pour resister aux condensats.

un radiateur en fonte peux en revanche surement plus resister au contacts des fumées et a une bonne surface d'echange.c'est une piste a mon avis :)



bonjour,

les condensats se forment dans le baril ? cela signifie que les bidons de 55 gallons sont conçus pour résister aux condensats ?

les radiateurs eux résisteraient à ces condensats ? par exemple en étant en grande partie enterré (la partie centrale) au niveau de la sortie du baril dans le flux de fumée qui passerait (en partie) entre l'avant et l'arrièrere du radiateur ?

Le radiateur constituerait alors la base de la voute du premier cendrier, purge et robinet (supprimé) seraient à l'extérieur.
C'est peut-être du pur délire mais bon ...

Je pense qu'il serait difficile d'assurer l'étanchéité aux fumées avec la dilatation ?

 18/03/2015 10:02  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
bonjour

les bidons de 55 gallons ont une temperature de surface plus elevée , la spirale en cuivre si elle est presente ne preleve pas suffisament de chaleur pour atteindre le point de rosée.pas de probleme de condensation.

 18/03/2015 23:30  

Status : hors ligne

caricion

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 14/03/2015
Réponses: 114
Quote by: sim

bonjour

les bidons de 55 gallons ont une temperature de surface plus elevée , la spirale en cuivre si elle est presente ne preleve pas suffisament de chaleur pour atteindre le point de rosée.pas de probleme de condensation.



????

Bonjour,

En fait mon idée était (je ne sais pas si ce serait possible) de remplacer le baril extérieur par un ballon "double peau" dont le centre serait vide et remplacerait le baril et l'extérieur serait rempli d'eau (donc quasiment tout autour).
Je ne vois pas bien la différence avec le baril (si ce n'est un meilleur échange thermique en tout cas j'espère) c'est ce que tu veux dire par température de surface plus élevée ? avec un meilleur échange le chauffe eau serait plus froid qu'un baril et on serait au point de rosée ? (concept encore un peu étranger pour moi ...).






 19/03/2015 10:19  

Status : hors ligne

sim

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 08/01/2014
Réponses: 153
bonjour
oui c'est ça.

Première|Précédente|123456|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 10:35 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos