Bienvenue sur ecologie-pratique.org 08 déc. 2022 - 08:15


 07/12/2014 15:53  

Anonyme: lil123

Salut et merci pour ce retour d'expérience très intéressant !

Je suis particulièrement intéressé par la production de vapeur pour le hammam car jenvisageais de m'en bricoler un et je ne savais pas trop comment faire.

 08/12/2014 10:07  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut Xisca.

Pour la cheminée j'ai une petite idée : parcourir quelques mètres de tubes sous terre pour la réchauffer comme une banquette géante puis sortir à la verticale au milieu de la serre. Ca m'embête de faire un trou au milieu de ma bâche mais j'ai peur que ce soir la seule solution propre et efficace.
Je vais surement laisser une fuite dans les raccords ou carrément installer un té horizontal au milieu du tube avec une trappe pour régler le débit de fumée dans la serre. Sachant que la plupart des gaz devront quand même partir en cheminée extérieure. Pour l'instant je n'ai pas assez de tube pour faire comme je veux alors je me concentre sur ma banquette et la porte vitrée (peut être pour aujourd’hui si chui motivé)

Le toboggan c'est pour éviter l'accumulation de particules (cendres etc...) sur le support du baril. Avec le flux de gaz tout est "guidé" vers le cendrier de descente. Pas de lien avec le tuyau cuivre. Lui il est la, dans le chemin, avec les fumées qui passent tout autour. Un vrai échangeur avec des plaques ou des ailettes aurait surement été plus efficace mais je préfère rester simple.

Le foyer est dimensionné autour de la porte que j'ai pu récupérer environs 33 cm de large sur 50 de haut.
Je n'ai fait aucun calcul, et je ne pense pas que ce soit nécessaire. Par contre ce type de foyer semble ne pouvoir fonctionner que fermé. Il faut donc prévoir aussi une porte, que l'on peut occulter partiellement (coulissante par exemple) sur le dessus. sinon retour de fumée, car le tunnel plus petit que le foyer n'a pas assez de débit pour avaler tous les gaz.

Lil123 :
Je ne sais pas encore ou je vais placer le générateur de vapeur. Le plus simple à mon idée serait de placer un cercle en cuivre sur le dessus du baril, ou un "U" dans le trou du deuxième bouchon. Ce tube serait alimenté par l'eau froide du réseau à travers un robinet qui me permettra de faire un réglage pour ne laisser passer qu'un faible filet d'eau.
Mon ami Jean-max me dit qu'un litre d'eau liquide génère 1200litres (1.2m3) de vapeur ! La pièce sera rapidement remplie je pense.
La sortie du tube descendra jusque près du sol et débouchera sur une buse type "spray" , genre arroseur de jardin ou une buse d'incendie qu'on colle habituellement au plafond....
Ce ne sont pour l'instant que des idées, on verra en temps venu si c'est faisable.

Pour l'instant, la vapeur, je cherche à m'en débarrasser ! et c'est pas une mince affaire avec le froid et l'humidité de cette saison.
Faire un rocket en hiver c'est pas le top, la terre est froide et glace les mains, le feu a du mal à partir car tout est trempé, et l'évaporation très très lente...
Pour ceux qui ne savent pas quand se lancer, faites plutôt votre rocket entre avril et octobre. Les journées sont plus longues et la météo plus adaptée. C'est bien plus sympa ;)

A bientôt
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 08/12/2014 20:10  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Suite du post précédent, attention séance de photo pourries !

Pour l'instant voici ma cheminée d'évacuation provisoire....
Je sais c'est super pro de caler le tube sur les bottes de paille, mais pas d'inquiétude, le risque de feu est nul, les tubes sont à peine à 20°. C'est plutôt l'humidité qui risque d'endommager la paille dans ces conditions ! Enfin ne faites quand même pas ça chez vous.



Alors le tube annelé sort de la grange sous les fondations, passe en 200 inox qu'on m'a prêtés puis en 150 acier aluminé (sans raccord ni étanchéité) histoire de sortir de la serre..



ça fume, c'est pas un rocket qui marche....

J'ai fabriqué ma porte aujourd'hui : découpes des anciennes grandes portes de poêle, découverte de la soudure fonte, fabrication charnière, ancrages, coupe du verre...1/2 journée mais le résultat est chouette.
Il fait super humide alors c'est un peu flou:



J'ai aussi passé le tube d'air neuf, il commence par une gaine TPC rouge qui passe sous les fondations coté vent dominants (ouest), passe dans l'isolation terre-paille du sol, puis devient un tube annelé aluminium (qu'on voit sur la photo) à proximité du foyer. sympa non ?



Voila donc le foyer hors-cote qu'il faut faire fonctionner fermé, enfin au moins pour l'instant.



Faut dire que ça rockette pas, refoule pas mal quand c'est ouvert et le feu a tendance à s'endormir. La banquette commence à monter des signes de séchage alors doit y'avoir un truc mal fait quelque part, faut que j'ouvre le cendrier de descente qui n'est toujours pas équipé de trappe, pour voir si j'ai pas un étranglement quelque part, genre le tube en cuivre qui serait recouvert de bauge en plein milieu du passage par exemple...
C'est pas la première fois que mes rockets ne rockettent pas , alors que sur les stages c'est l'effet dragon à chaque fois. Va ptet falloir que j'aille voire un psy !

A suivre.
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 08/12/2014 21:09  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1534
Localisation:Surgères
Côté dimension et étranglement pas la peine de "psy côter"... Un dragon mouillé est par définition un dragon mouillé :)

Pour l'instant je n'ai pas assez de tube pour faire comme je veux


Pour ceux qui on regardé la vidéo faire fondre de l'aluminium, ils auront remarqué que Barnabé propose une solution simple pour créer des conduits en acier avec quelques chauffes-eau récupérés, une sangle à cliquet et quelques rivets en acier. Avec un peu d'expérience, on peut faire des conduits qui s'emboitent en faisant chaque pièce légèrement conique.

Pour ceux qui ne savent pas quand se lancer, faites plutôt votre rocket entre avril et octobre. Les journées sont plus longues et la météo plus adaptée. C'est bien plus sympa


J'ai fait mon premier rocket en décembre... c'est formateur ;)

Rocket stove - Mise en place cheminée


et le weekend prochain, Stéphanie et Seb vont construire le leur :)

Futur emplacement du poêle rocket

 08/12/2014 21:47  

Anonyme: homer

Pour ce qui est de l'époque de construction du rocket, je suis d'accord avec ceddz. En ce moment la terre est très froide, l'eau est glaciale. Chez moi il neige, bientôt je ne pourrai plus extraire de terre car tout va geler. Je pense que d'avril à octobre çà doit être vachement plus zen. En plus tu peux bosser à moitié à poil.... :P

Par contre le seul avantage en ce moment, c'est que dès que tu fais feu et que tu sens la chaleur de la bête dans une pièce ou tu te gelais avant. Cà fait un bien fou. :)

Après chacun fait comme il veut et comme il peux suivant l'avancement de son chantier et sa disponibilité

Bonne soirée

 10/12/2014 10:49  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut à vous,

Héhé Pascal, tu me renvoies à juste titre ce que je dis souvent au gens qui galèrent avec un rocket mouillé !
Je n'avais pas vu que tu faisais tes stages prochainement, pourvu que tu aies un peu de soleil :)

J'avais déja pensé à l'histoire de Barnabé, mais pour l'instant, c'est la pénurie de cumulus, doit y'avoir des saisons...
Pour les assembler, le scotch alu c'est magique aussi !

+1 pour Homer, c'est bon d'avoir un truc qui te chauffe pendant l'hiver, mais un rocket mouillé te chauffe autant qu'il te refroidit quand t'es obligé d'ouvrir portes et fenêtres pour évacuer la fumée !!!

Bon vous vous en doutez, je ne vais pas en rester la. Après 3 jours, pas le moindre signe de grognement. C'est trempé mais quand même, lors des derniers stages, ils ont rocketté en moins d'une heure. Je pense que l'aspect pédagogique fait qu'on va moins vite et qu'on s'applique plus.
Deux trucs sont critiques dans le fonctionnement du rocket :
1-l'espace entre le haut de la cheminée interne et le baril. Maintenant je laisse toujours 6cm ou un peu plus. Car le baril se bombe souvent vers le bas et en dilatation on perd facile 1 ou 2 cm... sur mon rocket, il m'est arrivé qu'il se mette à déconner à chaud ! je pense que cela venait de la.
2- le passage des fumées en descente de baril, et l'a j'ai un doute, à cause du tuyau en cuivre.



Alors je redémonte le baril, c'est super facile quand y'a rien autour :



Ca m'a pas l'air trop étranglé, et le baril est plutôt centré mais y'a de la marge alors je vais l'ouvrir un peu plus coté cendrier.

Je refais mon toboggan de descente dans le baril :



que je viens écraser avec le baril en le décalant de 2cm:



je lisse l'intérieur du cendrier, le bas du toboggan et installe un bouchon avec une trappe découpée dans un carreau de terre cuite. Aussi pour faire facilement un grand cendrier, j'ai utilisé des tuiles :



Je re-mesure le passage des fumées est d'environs 10cm x 50cm soit 500cm² moins la surface du tuyau cuivre 2cm x 50cm = 100cm² , je pensais pas que ce serait autant. Il me reste 400cm² de passage ça devrait aller mieux.



En effet, le démarrage est beaucoup plus facile:



mais c'est encore pas la joie, il refoule très vite . Je vais voir du coté cheminée extérieure, et pour ceux qui n'ont jamais vu de fumée froide, c'est assez impressionnant :



Certes j'ai rajouté encore beaucoup d'eau et il fait plutôt bon dehors, ma fumée, très humide est plus froide que l'air ambiant et ne veut donc pas monter dans le tuyau d'évacuation....
Tout ça c'était hier soir.Je laisse le feu terminer et abandonne la grange enfumée.
Ce matin je refais un essai et c'est le jour et la nuit :il démarre avec une flamme bien orientée et commence même à ronronner. Bon c'est plutôt un ronronnement de chaton fatigué, c'est encore loin du dragon rugissant !
Mais au moins la plupart de la fumée va dans le foyer et fait l'effort de monter par le tube extérieur.

Pour reprendre les propos de Xisca, les anglophones ont bien raison. Même si un rocket pourrait se passer de cheminée de maison, c'est beaucoup plus fiable et sécure de lui fournir ce deuxième tirage d'évacuation afin de ne pas s'asphyxier quand la machine ne fonctionne pas très bien, ou que le bois est mouillé, que le ciel est bas, etc...

Voila je suis content de ma manip, je vais le faire tourner maintenant tous les jours et avancer un peu sur mon hammam. J'ai commencé à dessiner la forme de la baignoire, des banquettes, la cloison de douche en colombage de bauge sur palette.
A suivre
Cédric


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 11/12/2014 12:46  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Bravo ceddz pour cet exploit du multi usages ! Le point de départ me plaît bien avec la possibilité d'utiliser des bûches, même si la théorie est contredite avec ça. Il faudra creuser pour justifier que ça marche malgré tout... Voir également si tu produis suffisamment d'eau chaude et à quelle température ?
JC

 11/12/2014 18:50  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut JC,
Je suis aussi partisan d'utiliser du petit bois considéré comme déchet. Branches, élagage, chutes de charpente... mais des fois y'a des gros morceaux et c'est pénible de les découper en allumettes alors si on peut les passer en entier, ce grand foyer le pourra ! Et puis le rocket brûle plutôt bien les gros morceaux si t'as assez de petits autour.

Aujourd'hui, c'est encore un peu mieux niveau tirage, ça refoule toujours si je laisse le couvercle ouvert, mais le dragon se réveille lentement mais surement :)

Quand à la question de température de l'eau, pour être plus précis il faudrait parler de température x litrage
C'est ainsi que je pourrai déterminer la puissance de l'échangeur et comparer avec la mien.
En attendant il me manque toujours le cumulus et les raccords, mais je ne désespère pas, il viendra probablement quand j'aurai arrêté de chercher !

A bientôt
Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 08:15 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos