Bienvenue sur ecologie-pratique.org 27 nov. 2022 - 03:03


 24/03/2015 14:10  

Anonyme: strawbale

Quote by: jc12

Merci pour toutes ces précisions, mais je reste sur les arrivées d'air. Si je comprends bien, il y a à la fois un système de ventilation pour diffuser la chaleur dans les pièces de la maison au choix, et une arrivée double pour l'alimentation en air primaire et air secondaire.

Est-ce trop demander que de voir ce que ça donne en dessin avec les cotes ? C'est surtout cette alimentation en air pour le foyer qui m'intéresse. Car dans mon projet de rocket, je veux éviter à tout prix d'aspirer l'air de la pièce.



Voir cette photo (dans mon album - il y en a d'autres):
http://www.ecologie-pratique.org/mediagallery/media.php?f=0&sort=0&s=20150322205558173

à gauche, le tube de 160 mm (avec clapet de réglage) pour l'air (extérieur) insouffler dans le 'vide' entre l'habillage du poêle et la paroi isolante.

à droite, le tube de 160 mm (avec clapet de réglage et 'T' ) pour l'air (extérieur) pour la combustion (ce qui arrive, après le siphon dans le sous-sol, en haut de la boîte à bûche

 24/03/2015 15:22  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
C'est plutôt à partir de là que je m'interroge sur l'entrée d'air :





Sur la première photo, on voit le tubage remonter du sous-sol. Sur la deuxième, on peut imaginer que la plaque dérive l'air vers le haut de la chambre de combustion. A priori sur toute sa largeur... En tout cas, c'est du travail de pro !


 24/03/2015 17:03  

Anonyme: strawbale

Quote by: jc12

C'est plutôt à partir de là que je m'interroge sur l'entrée d'air :
http://www.ecologie-pratique.org/mediagallery/media.php?f=0&sort=0&s=201503222006581
http://www.ecologie-pratique.org/mediagallery/media.php?f=0&sort=0&s=20150322201846743

Sur la première photo, on voit le tubage remonter du sous-sol. Sur la deuxième, on peut imaginer que la plaque dérive l'air vers le haut de la chambre de combustion. A priori sur toute sa largeur... En tout cas, c'est du travail de pro !



Oui, la dérivation que on ne voit pas sur la première et qui est cachée sur la deuxième est 'branchée' sur le haut de la chambre de combustion sur toute sa largeur - comme ça la section reste ≈ 200 cm2.

PS: on voit la dérivation/angle 'manquante' sur cette photo:



 24/03/2015 17:56  

Anonyme: strawbale

ajouté au album:
* video clip courte (de la combustion première)



* 2 photos du clapet automatique de tirage (réglable)








 11/04/2015 19:44  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Et je trouvais bizarre que personne n'ai commenté sur le "bon" post de strawbale nous presentant sn oeuvre!!

Au niveau du batch box, j'ai une question car je suis en train de faire le sol chez moi...
Quelle hauteur fait-il?
Comme je vais passer en sous sol, j'ai deja entre 40 et 50 cm, mais je peux approfndir un peu s'il faut...
car je suis directement sur la terre et lerocher.
Il me faut prevoir la place du batch, sa hauteur, et de l'isolation a faire dessous.
Combien ça ferai en tout?

Sinon, je vais avoir entre 14 et 16 m de tuyaux de sortie, il faut encore que je le prevois en 20, ou bien je peux faire moins?

Ce qui est top, c'est que sans la puissance du batch, j'etais embetee pour le design que je voulais faire.
En plus je m'en sors avec 2 coude et un demi coude, ce qui n'est pas trop tordu.
Xisca en Espagne

 07/06/2015 10:59  

Anonyme: Ju Ju

Quote by: Sibelius

Salut JC12

Non tu peux aller droit au but et faire directement un Batch Box Rocket. C'est bien mieux que je modifier un J.

Il y a une personne qui à modifier sont J de 200 en Bach box de 150 Il a eu plus de puissance que sont J en 200 et du coup il a ajouter de la banquette.

Ce n'est pas plus compliqué que le J rocket. Il faut suivre les dimensions à la lettre qui se trouve sur ce lien http://donkey32.proboards.com/thread/734/peterberg-batch-box-dimensions il y a le schéma qui va avec dans le deuxième poste. Toutes les mesures sont importante à l'exception de la longueur qui peux être étirer jusqu’à la dimension d'un bach box 200 (8") lorsqu'on est sur un 150 (6") Peterberg precise qu'il ne faut pas le faire si ce n'est pas necessaire.

Après soit tu fait un système avec "cloches" ou alors une banquette comme pour le rocket stove en J. L'isolation du heat riser est plus fine 35cm de diam finit. Et il faut mettre 20cm au dessus du heat riser.

J'attire ton attention sur le fait que la dimension du heat riser est prise du bas de la boite jusqu'au haut de la cheminé.

Si tu te lance tiens nous au courant ça nous intéresse tous ;)

*

Bonjour,

Je rebondis sur la question de JC 12 et la réponse concernant l'évolution d'un RMH en J à un RMH en batch box.

J'ai un RMH depuis 2 ans maintenant, avec un banc de 8 mètres de long et une section de tuyau de 200mm. Je souhaite "l'embougeoiser" en y ajoutant une vitre et en le faisant entièrement en brique réfractaire.

Voyant les plans de peterberg je m'interroge sur le fait que les dimensions ne dépendent pas de la dimension du tuyau à l'intérieur du banc mais du heat riser. De mémoire, mon heat riser doit faire 18 cm. Je dois donc respecter les plan de Perterberg pour du 18 que mes tuyaux à l'intérieur du banc fassent 200mm ou 150mm ?

Merci

Julien





 04/10/2015 18:15  

Anonyme: Ju Ju

Quote by: ceddz

Salut à vous :)

Bonne idée Sibélius d'aborder ces nouveau sujet qui va en intéresser plus d'un !
Merci pour les photos et maintenant je me permets d'apporter quelques précisions.
J'aurai bientôt fini la lecture détaillée du développement du batch- rocket. Je ne pense pas que la traduction soit utile car trop détaillée et ce qui intéresse les auto-constructeurs c'est pas forcément la recherche mais un plan fiable, avec les bonnes dimensions et les erreurs à ne pas commettre.

Les choses dont tu parles ont été développées, testées, mesurées, et on peut maintenant dire qu'il y a deux grands types de foyer pour nos rocket stove poele de masse : le J et le "batch". La dessus, Peterberg, (Peter Van den Berg, Pays bas) a fait tout un tas d'essais et de mesures et nous offre ses résultats clés en main (enfin quand on comprend l'anglais ).
Je récapitule ce que j'ai pu en lire :

1- Le rocket en J c'est le classique, Son chargement se fait par le dessus, verticalement, il a été inventé par Ianto Evans, dont Pascal a traduit l'ouvrage en vente sur ce site.
Ce rocket est testé et éprouvé tout autour du monde, il est très efficace, permet le chargement de longues branches de petit bois (élagage etc...). C'est aussi sur ce rocket qu'on "bricole" nos portes vitrées et autres accessoires.

Peterberg y a apporté deux pricipales améliorations, déja évoquées sur ce forum qui sont :
-le p-channel : une plaque en métal dans le tunnel permettant d'amener de l'air au plus près du tunnel
-le trip-wire : une brique taillée en pointe dans le linteau du tunnel pour faire des perturbations.
Ces deux modifs ont radicalement amélioré le rendement (on passe de 85 à 95% env d'après ce que j'ai pu lire d'ici et la), on baisse encore les émissions de CO et de polluants...
Ces modifs ont aussi l'avantage de pouvoir être réalisées dans un rocket existant sans avoir à tout démonter.

2-Le batch-rocket, ou foyer de chargement "par lot" ou "d'un coup", se charge par le devant, horizontalement, par une porte vitrée (ou pas)
Contrairement au J qu'il faut alimenter régulièrement, ce foyer est allumé et rempli de bois en une fois et on ne s'en occupe plus. L'avantage d'un tel foyer est qu'il est plus facile de l'alimenter avec du bois du "commerce", en buches fendues épaisses coupées en 33 ou 50cm, ce qui est plus difficile à faire sur un rocket en J. Le batch-rocket est une forme plus classique et habituelle de poele ou insert.

Le foyer du batch rocket est une boite en matériau réfractaire que Peterberg aime bien réaliser en moulage (mais on peut aussi le faire en bonnes briques réfractaires) avec des dimensions particulières qui permettent encore d'atteindre des rendements de fou de plus de 90% et une teneur en co des plus basses.
Ce foyer, de par sa taille est destiné à être vitré (même si on peut l'occulter).
Peterberg affirme que sur un système en 200 (taille de la cheminée interne), passer du J au batch doublerait la puissance du foyer ! Ca devient un méchant dragon qui grogne sévèrement, avec une combustion à plus haute température encore. Ce qui change pour nous c'est que le temps de feu est encore plus court que sur nos J, c'est un gros avantage si on n'a que peu de temps à consacrer au feu dans la journée.
Il a aussi implémenté le p-channel : cette entrée d'air arrive au dessus au fond de la boite à feu, en plus d'une entrée d'air devant en bas de la vitre. Tout ceci est précisément dimensionné.

-----------------------------------------------------------------------------------------
Ces deux foyers sont les seules choses qui changent sur un rocket, tout le reste est identique : cheminée interne, isolation, baril, banquette, tubage, etc...
On peut donc transformer un rocket J en batch sans avoir à tout refaire.

Quand aux inserts devant un rocket en J ou aux autres chargements horizontaux, et vu la complexité des ajustements qu'a du faire noter expert Peterberg, j'emettrai un petit doute sur le fait qu'on maintienne un rendement acceptable. Mais comme ça chauffe quand même on s'en fiche un peu, mais c'est dommage car c'est plus d'arbres qu'il faut abattre et plus de co et co2 émis.
J'ai fait une petite expérience pour en juger : en remplissant simplement des petites buches horizontalement dans le tunnel de mon rocket en J : ça brule super bien, le rocket ronronne, tout à l'air parfait jusqu'au moment ou l'on regarde sa cheminée : ça fume, signe d'une mauvaise combustion.
Idem quand on fait un foyer beaucoup trop grand (j'en ai fait quelques essais d'ailleurs), on risque de se trouver avec des retours de fumées dans la maison, et pas facile de dire à quel point la combustion est bonne.
Tout ça pour dire que si un gars équipé a passé des mois de recherche pour inventer un gros foyer qui marche vraiment bien, y'a peu de chances qu'en bricolant au feeling on arrive à faire aussi bien !

Voila pour aujourd'hui. Je vais bientôt monter mon premier batch rocket dans ma grange expérimentale, ainsi que le p-channel et trip-wire sur mon rocket en J de la maison et pour les intéressés, je ne manquerai pas de vous faire un petit reportage illustré :).
Je serai aussi ravi de voir d'autres parmi vous se lancer dans l'aventure :)

A bientôt
Cédric


 08/10/2015 20:41  

Status : hors ligne

Sibelius

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 18/01/2014
Réponses: 76
Quote by: Ju Ju



Bonjour,

Je rebondis sur la question de JC 12 et la réponse concernant l'évolution d'un RMH en J à un RMH en batch box.

J'ai un RMH depuis 2 ans maintenant, avec un banc de 8 mètres de long et une section de tuyau de 200mm. Je souhaite "l'embougeoiser" en y ajoutant une vitre et en le faisant entièrement en brique réfractaire.

Voyant les plans de peterberg je m'interroge sur le fait que les dimensions ne dépendent pas de la dimension du tuyau à l'intérieur du banc mais du heat riser. De mémoire, mon heat riser doit faire 18 cm. Je dois donc respecter les plan de Perterberg pour du 18 que mes tuyaux à l'intérieur du banc fassent 200mm ou 150mm ?

Merci

Julien






Salut Julien
Il faut savoir qu'un batch box en 150mm est deux fois plus puissant aussi puissant qu'un "J" en 200mm.
Un batch box de 150mm de diametre à une cheminé interne d'1,08m de haut. Plus le diametre augment plus le heat riser 'cheminée interne est plus haute. Donc il faut savoir avant tout la hauteur du sol au plafond de la pièce. En ce qui me concerne je suis partie sur du 150mm car j'ai le plafond à 2,10m.
J'ai gardé tout le reste en 200mm ça déboîte comme il faut tu peux me croire... J'ai mis une vitre sur le dessus et on peux voir le feu de dessus et de devant, mais je suis encore en expérimentation avec la cheminée interne.

Bon batch box
Sibelius

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 03:03 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos