Bienvenue sur ecologie-pratique.org 04 févr. 2023 - 23:19


 07/04/2017 22:19  

Anonyme: cedrico

salut

Pour le "bouchon d'air chaud".
Comment le tuyau peut monter à 50 degrés alors que le soleil rayonne qu'as 20 degrés?
(tuyau magique)

 08/04/2017 08:49  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Cedrico, je dirais même que c'est la magie des loi de la physique !
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 08/04/2017 09:46  

Anonyme: cedrico

bah,tu as mal appris ta leçon. On n'est sur terre.
Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme.
(Antoine LAVOISSIER doit se retourner dans sa tombe)
Vous êtes dans un conte de fée.

 08/04/2017 17:14  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Ahah elle est bien bonne ;)

Un ptit récap rapide : il y a 3 moyens de transmettre de la chaleur :

-conduction : comme quand tu touches une pierre ou un truc en métal chaud...
-convection : comme l'eau dans la casserole, ou l'air au dessus du radiateur...
-rayonnement : comme le soleil, une ampoule ou radiateur à infrarouge...

Alors quand l'air, peu conducteur est à 20°, il va transmettre un peu de sa chaleur au conduit en métal
Mais en même temps, le soleil réchauffe par rayonnement ce conduit, et sa température pourra donc monter très largement au dessus de la température de l'air. A ce moment là, c'est le conduit qui donnera de la chaleur à l'air. Rien de magique, juste de la physique, Lavoisier aurait surement été d'accord !

Petite expérience simple :
Prends 2 thermomètres identiques, tu en mets un à l'ombre, et un en plein soleil, tu verras qu'ils ne donnent pas la même température car celui en plein soleil bénéficiera du rayonnement, et tu peux facilement mesurer plus de 60° en été alors qu'il ne fait que 25° dehors.
Sur terre rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme, mais on a quand même un bon gros apport d'énergie venant de notre chère étoile !

Aujourd'hui mes panneaux solaires thermiques sont montés à plus de 80° alors qu'il faisait 27° dehors, toujours la même histoire...

A bientôt
Cédric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 08/04/2017 22:40  

Anonyme: lamouette

Tout à fait , c'est bien une histoire de rayonnement des infrarouges et pas que , la couleur noire absorbe plus de chaleur par exemple car elle ne réfléchis que très peu les infra rouges. Par exemple il peu faire chaud dans une bagnole(surtout foncée) juste par le soleil alors que dehors il fait frais.
La citation de Lavoisier est hors sujet , personne n'a dit que la chaleur du tuyau n'est pas la suite d'une transformation. Il y a bien transformation d'une énergie (infra-rouge) en chaleur par absorption/accumulation.

Ceci dit, pour en revenir au sujet, on voit souvent de longs tubes de cheminée en externe , ils ne doivent pas tous être victimes de ce problème.

 09/08/2017 12:41  

Anonyme: Moos

Salut les amis,

Je recentre un peu le débat sur notre Rocket stove, le Papoose' rocket, qui peine toujours à trouver son rythme de croisière.
Vous l'avez lu (je vous invite à le faire si jamais!) dans mes précédents retours, par moment, nous sommes confrontés à des étouffements au niveau du foyer, la fumée ressort de partout, et ça tourne pas. Je poursuis donc mes réflexions pour comprendre les causes de ce phénomène.

(J'en arrive à la conclusion qu'il me faut réaliser un ByPass pour permettre de chauffer en priorité le tube inox vers l'extérieur, nécessaire à assurer un bon tirage. J'ai réalisé ce ByPass, et vous en pose un retour en photo d'ici quelques jours.)

Dans le même temps, j'observe le Rocket, et en vient à me poser une question sur un point particulier : quelle est cette verrue, cette bosse qu'on voit bien entre les deux barils ? Pourquoi est-elle là, et qu'est-ce qui la justifie ?

(la trappe de visite est ouverte sur la photo, c'est le carré noir qu'on voit en bas du rocket)

J'en viens à élaborer une théorie sur cette particularité :

Et si cette bosse était une des causes de nos étouffements de fumées? Une investigation s'impose pour comprendre pourquoi elle est là (à cette phase de la construction, j'étais sur une autre partie et n'avais pas fait très attention à ce point, tout content de voir le rocket prendre forme).

De ces réflexions, j'élabore alors une solution... :
Si je modifie l'espèce de cloison inutile que je pressens, je supprime une cause possible de bouchons de fumées...

L'investigation s'impose pour confirmer ma théorisation, et voir comment je peux mettre en place la solution que j'envisage...
A suivre... très vite... ;)

 11/08/2017 22:18  

Anonyme: Moos

La suite donc...

J'ai donc ouvert la fameuse bosse/verrue entre les deux cloches, et pu confirmer ma théorie sur l'espace inutile à cet endroit là...



On voit bien la fameuse cloison créée par le baril, sur la troisième photo. Le noir de suie (?) visible jusqu'en haut de mon ouverture confirme que les fumées chaudes passent par là. Y restent-elles? Cela explique-t-il nos enfumages...?
En tout cas, je décide de supprimer cet espace superflu pour créer une descente bien lisse vers l'ouverture de la cloche.

Je récupère (encore) un morceau du poêle que j'avais acheté et qui m'a tellement servi sur le rocket (il m'a servi pour construire le foyer, pour réaliser le clapet pour l'arrivée d'air, et plus récemment pour confectionner le ByPass sur lequel je reviens plus tard). Il m'en reste un grand panneau de ferraille, dans lequel je vais couper une belle descente pour mes fumées.


Quelques mesures, quelques tours de meuleuse, et je présente la solution dans l'espace ouvert :
Ça semble plutôt pas mal. Comme je souhaite refermer en ménageant un espace plat pour empiler quelques buches pour en avoir sous la main et au chaud, je renforce la plaque de ferraille avec un bout de fer à béton sur lequel elle vient prendre appui. Je vais en effet combler l'espace avec pas mal de bauge, et le temps que ça sèche, j'assure le coup pour que ça ne se casse pas la figure et obstrue complétement le rocket.

.

Une fois tout en place et sur que ça tient bien, je referme à la bauge, non sans avoir tapissé le tout de grillage à poule pour assurer la tenue.

Et voila un espace tout plat pour les buches, et un rocket tout refermé... Plus qu'à lancer le feu pour que ça sèche et voir si une amélioration notable est au rendez-vous...

 13/08/2017 10:07  

Anonyme: Moos

Passons désormais au By-Pass. Lors de la construction, partant sur un batch, nous n'avions pas jugé utile d'en prévoir un...A l'usage cependant, et compte tenu des réguliers enfumages que nous subissons, il y a quelque part un paramètre qui empêche que le rocket ne se mette en mode "rocket" systématiquement. Pour éviter l'enfumage, notre solution actuelle consiste à chauffer le tube inox d'évacuation par un petit feu juste en dessous... On se retrouve donc au moment des flambées à gérer deux feux : un petit pour assurer le tirage, et le gros dans le foyer.
Je vous laisse imaginer la logistique et le temps consacré à ça tous les soirs en hiver, au détriment de tout le reste bien entendu (enfants notamment!).

On décide donc d'ajouter un By-Pass pour supprimer le petit feu en dessous du conduit Inox.
Explication en image :

Chantier pas sorcier, mais ça fait un peu de bazar tout de même.

Je commence par casser les marches de l'escalier, afin de dégager l'espace nécessaire au By-Pass.

Il me reste un mètre linéaire de conduit inox 180 de diamètre, j'assure le coup en montant mon By-Pass avec, de manière à conserver le même diamètre de 180mm dans tout le Rocket ! Je tombe sur quelques souvenirs au moment de casser le tout... ;-)

Je pensais initialement pouvoir passer droit, mais en ouvrant les marches, je découvre à cet endroit une cloison d'un demi-baril qui constitue ma cloche horizontale. Pas moyen de trancher la dedans, je décide donc de contourner le dit-baril avec un By-Pass coudé...


J'ouvre la descente de la cheminée en dégageant deux briques de maintien, la bauge étant sèche, pas de risque que ce qu'il y a au-dessus tombe désormais.


Un peu de découpe et de gymnastique neuronal permettront d'arriver à une solution acceptable. Je découpe un cercle dans la ferraille que j'évoquais dans le post précédent, je sors un joli morceau de fer à béton, et je commence le montage à blanc pour ce By-Pass.


Comme Forgette existe désormais, je me dis que je vais rapidement forger une poignée... Dont acte !


J'assemble le tout, ça passe ! Plus qu'à disposer tout cela au bon emplacement...

Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 11:19 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos