Bienvenue sur ecologie-pratique.org 10 déc. 2022 - 05:40

Première|Précédente|12345|Suivante|Dernière

 01/12/2014 23:10 (Lu 47445 fois)  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Bonjour à tous,
Je n'en finis plus de faire des expériences dans la joie. Le rocket est un système extraordinaire et ses possibilités sont infinies.
Je suis en ce moment en train de réparer une grange agricole que je vais prochainement utiliser pour faire la transformation de produits maraichers et autres.
C'est un bâtiment isolé en paille sol-murs et plafond. Il y aura une grande pièce avec tables de travail et cuisine, sur le coté une petite salle de bain de 3m² pour pas pourrir la maison après le travail au champ et au fond un ptit plaisir perso : un hammam !!!
Sur le côté sud-est de cette grange, j'ai installé une serre en demi-tunnel, elle profitera de la chaleur de la grange et protègera celle-ci des froids vents d'est :


Le coeur de ce système sera évidemment un rocket, et il va avoir du boulot ! voici un résumé de mon petit "cahier des charges" (quel terme atroce...)

-le baril restera nu et sera installé dans une cloison en terre pour donner sur 2 pièces :
d'un côté la pièce principale, de l'autre le hammam
-la salle de bain aura besoin de chauffage aussi mais ne sera pas sur un mur mitoyen au rocket
-j'ai besoin de produire de l'eau chaude pour nettoyer les ustensiles et pour la douche
-il y aura aussi un générateur de vapeur pour le hammam
-la banquette servira principalement au hammam, la pièce de travail n'ayant pas beaucoup besoin de chauffage.
-le plafond est en bois et assez bas, je me pose la question du chargement vertical ou pas.
-le circuit d'eau chaude devra être beaucoup plus puissant que d'habitude. le besoin en eau chaude sera supérieur au besoin en chauffage
-les gaz tièdes en sortie de banquette seront injectés dans la serre mitoyenne pour réchauffer le sol et l'air et faire un dopage au co2 utile aux plantes.
-le conduit fera plus de 10 mètres en descente et sans cheminée verticale en sortie de banquette (si possible)
-j'ai un budget nul pour la réalisation : zéro, nada, ce sera donc pour la première fois 100% récup !!!

Bon y' a quelques trucs qui semblent surréalistes je sais, mais j'ai déja un peu taté le terrain alors c'est parti pour de vrai, et pour commencer :

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 01/12/2014 23:17  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Un foyer de chargement plus grand

C'est le premier élément qui ne respecte pas la règle qui dit que le conduit de chargement doit être de la même section que le tunnel. La raison en est simple : quand c'est plus grand, les fumées ont plus de place pour faire demi-tour, éviter le flux d'oxygène entrant et venir nous étouffer dans la pièce à vivre.
Mais je ne pouvais pas raisonnablement en rester la après avoir vu passer sur le net quelques réalisations avec un insert à la place du conduit vertical puis ce schéma :





on est bien d'accords, le gars sur la photo sourit, a l'air de bien respirer et pourtant son dimensionnement ne respecte pas tout ce qu'on a l'habitude de voir. Alors qu'a cela ne tienne, je sors le marteau et le burin et je casse mon foyer pour l'agrandir et faire le test pour le futur rocket-grange (rassurez vous j'avais encore 2-3 bricoles à ajuster autour de la porte, c'est l'occasion ! )
Déja, c'était pas très joli de voir la tranche des briques à travers la vitre, qui n'est pourtant pas immense :



Alors c'est parti, je garde la profondeur du conduit entre la vitre et le tunnel mais je l'élargis du double, et je rehausse à 70 cm de haut afin de pouvoir mettre de grandes et grosses buches en fermant le capot que je souhaite conserver mobile :




Bilan, après un petit mois d'utilisation :
C'est formidable !! plus besoin de charger toutes les 20 minutes !
J'allume une pomme de pin devant le tunnel, ca tire aussitôt. Ensuite, je remplis tout le conduit de petites et grosses buches, ce qui fait environs 7 kg de bois. Ca brule super et longtemps, mais il faut rapidement occulter le haut du conduit en refermant la porte du haut de moitié afin de retrouver la section normale du conduit, ou complètement si l'entrée d'air auxiliaire est ouverte.
Le couvercle chauffe bien, signe que quelques flammes essayent de s'échapper par en haut, mais elle font une pirouette et partent dans le bon sens, aspirées par le tunnel. Ca rallonge encore la flamme et n'abime en rien la combustion : toujours pas de fumée en toiture !

Je ne charge plus qu'une fois par heure. Mon eau chaude monte rapidement dans le cumulus, le calcul de puissance donne 31kw et la maison tient 22° ! bon faut dire qu'a part l'humidité terrible, les températures nocturnes ne sont pas trop basses, mais y'a souvent un peu de vent. Je brule moins de 10kg par jour, pas tous les jours.
Je conserve ma porte vitrée facilitant le nettoyage et donnant une super vue sur la flamme, et aussi la possibilité de charger de longues branches de 2 mètres en occultant partiellement le conduit du haut, c'est une réussite, le rocket-grange aura le même foyer !
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 08:29  

Status : hors ligne

Pascal B.

Administrateur

Admin
Enregistré: 01/01/2004
Réponses: 1534
Localisation:Surgères
Encore une belle initiative :)

Donc tu continues d'alimenter ton poêle par le haut et tu places toujours les pièces de bois verticalement ?

Si oui, as-tu essayé de placer le bois à l'horizontale comme sur le schéma ou la photo de ton second post et de faire une flambée ?

 02/12/2014 08:36  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Merci Pascal
Alors le foyer ne faisant "que" 36 cm de large (au lieu des 18 d'origine), il faut de vraiment petites buches pour qu'elles tiennent horizontalement.
Il m'arrive de bruler des chutes de bardage ou autres pièces courtes, et ça marche très bien aussi mais elles viennent souvent occulter en partie l'entrée du tunnel si c'est trop tassé. Chose qui n'arrive pas à la verticale. J'ai quand même bien l'impression qu'un feu avec des buches verticales brule beaucoup mieux qu'à l'horizontale, particulièrement dans le rocket.

A ce soir pour la suite :) et peut-être le premier feu dans la grange !!! J'y retourne de ce pas :arrow:
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 10:12  

Anonyme: homer

Il est fou ce type ;)

très intéressant. J'attends la suite avec impatience

 02/12/2014 21:18  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Pas assez de briques réfractaires

...c'est assez cher et je compte pas en acheter !
Petit souvenir du rocket en 150 que j'ai démonté y'a plus d'un an : les briques latérales, non réfractaires, avaient littéralement vitrifié, écaillé, tenaient encore mais pour combien de temps ?

les briques des cotés (non réfractaires) sont en mauvais état, vitrifiées et écaillées


Mais en y regardant bien, celles de la sole sont en bon état, la chaleur monte, la flamme ne doit pas trop s'y frotter puisqu'elles sont en bas.

Je ne dispose que de 20 briques réfractaires d'occasion, récupérées de ci de la lors de différentes réalisations. Y'a 4 ou 5 séries, ça va être drôle à ajuster.
Un foyer habituel de rocket en 20cm nécessite 50 briques réfractaires, alors va falloir jouer du puzzle !

Je décide donc que le premier niveau, posé au sol sera en briques rouges non réfractaires. Aucun souci à ce niveau la, pas de flamme.
Le deuxième niveau, la sole du tunnel sera aussi en briques normales, vu mon expérience passée, elles ne souffrent pas tellement, et puis après tout, elle ne portent rien d'autre que leur propre poids, y'a pas grand risque si elles s'abiment un peu.
Les niveaux suivants, latéraux, le fond et le linteau seront équipés de mes réfractaires. J'en ai quelques unes de cassées, ça fera moins de coupes ! économisons nos efforts ;)
voila le plan en vue éclatée :



et le tout monté à blanc, avec les vieilles briques rouges tordues c'est la fête !



Alors pour la dalle, la grange est encore sur terre battue. Je creuse les 30cm de sable drainant que j'ai ajouté y'a 1 an et coule une dalle terre-sable-paille sur le sol tassé du fond. Je pose ensuite des bouts de béton cellulaire et une ptite couche d'argile afin d'avoir un niveau de départ propre. Le tout est largement en dessous du sol fini.



Pour la suite, pas grand chose d'extraordinaire, avec un peu d'expérience, on arrive à faire des assemblages d'aplomb avec des briques toutes tordues. au final le coeur de chauffe a presque l'air d'etre monté avec du matos neuf alors qu'il n'y a que moins de la moitié des briques habituelles et que c'est que de la récup. Je n'ai pas non plus d'inquiétude pour la sole non réfractaire.
On devine déja à l'avant le grand foyer et la position de la vitre


J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 21:33  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Rien pour la cheminée interne, et pas de cumulus non plus !

Pour la cheminée interne, y'a fallu réfléchir un peu plus. Je n'ai évidemment pas les 32 briques supplémentaires pour la bâtir, et un tube de 20cm en 5mm coute 80€ le mètre chez le ferrailleur....largement hors budget.
Par contre, en ce moment, les bouteilles de gaz abandonnées courent les rues, probablement à cause de la campagne promo attrape c.n bouteille en résine... C'est alors parti pour un gros travail de métal. Tout d'abord pour pas se faire péter la tronche, il faut arriver à remplir la bouteille complétement d'eau. Pas évident. Ensuite quand on est à 100% que c'est plein d'eau, on peut découper un cylindre, enfin 3 bouteilles sont nécessaires pour arriver aux 82cm nécessaires pour la cheminée interne. Mon nouvel ami Antoine, spécialiste métal s'occupe de la tache. C'est long mais c'est beau à la fin, et ça n'a rien couté, bingo !
Il faut faire une fente dans la longueur, puis cintrer avec sangles + serre joints costauds puis souder.



La plupart des bouteilles font 3mm d'épais, sauf la bleue, alors on l'a doublée avec les chutes. Pas mal hein !



Concernant le cumulus, même punition, car maintenant en déchetterie les cumulus sont stockés dans une benne fermée à clé, et les employés ne sont pas coopératifs ces temps-ci. Je me contente alors d'un baril de 200 litres dont j'ai ouvert le haut et le bas, fendu, cintré et soudé comme les bouteilles de gaz. On n'était plus à ca près !



Je dévoile par la même occasion l'installation du circuit de cuivre, que j'ai récupéré de mon ancien rocket en 150 pas assez puissant. Sauf que cette fois-ci l'échangeur est entre le baril et le cumulus, dans le circuit de fumée. J'ai toujours un doute sur sa longévité et sa résistance à la corrosion, ainsi que le risque de surchauffe rapide, mais j'ai besoin d'eau chaude, alors on tente ! 5 tours de 18/20 c'est pas beaucoup, et trop à la fois, alors on verra bien....
Pour remplir le conteneur isolant, j'ai un peu de vermiculite mais c'est loin d'être assez, je complète avec de la cendre que je récupère depuis 2 semaines dans mon rocket, mais ça produit pas beaucoup ces bestioles et c'est pas encore assez. alors pour aller jusqu'en haut, je complète avec du béton cellulaire que j'ai concassé en bouts de 2-3 cm.
En haut le bouchon en argile habituel.

Pour le baril, rien d'extraordinaire, sauf que je l'ai utilisé dans l'autre sens : j'ai gardé le coté avec les 2 bouchons et découpé le fond plein. Ainsi j'ai un passage renforcé pour faire sortir mon tube en cuivre proprement. On dirait que c'est fait exprès !



Récup extrème, quand t'as attrapé le virus, tu t'en sors plus !

Bon fa falloir quand même s'occuper du conduit de banquette....
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 02/12/2014 22:05  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
La banquette

Alors la c'est le gros coup de bol, une déchetterie ferraille à ciel ouvert dans les collines basques et j'ai pu récupérer environs 2x4m de flexible inox en 20cm ! un peu esquinté et aplati certes, mais c'est tombé comme un don du ciel ! Un bout de scotch alu magique eu milieu et j'ai 8 mètres...
Y'a tout ce qu'il faut pour faire le hammam, à 50cm près, ce fera donc un très grand cendrier !



Pour sortir, c'est un peu plus compliqué:
Soit je sors en toiture et il fa falloir trouver du boisseau, ou plus de tube, puis découper la paille du plafond, faire un chevètre, lever les tuiles, étancher....trop compliqué, et puis je compte bien utiliser les gaz du rocket pour chauffer ma serre, alors l'autre option c'est de traverser le mur mais c'est aussi un peu compliqué pour passer un tube inox de fumée dans une paroi en terre-paille-palette-bardage et rester aux normes incendie.
Alors je sonde la fondation, assez profonde, faire de gros cailloux et de chaux.
Je creuse dessous à 50cm sous le sol naturel, enlève quelques pierres (un régal la chaux pour démonter) et passe mon tube sous le mur !



Ca fait d'une pierre deux coups : chauffage de la fondation et un peu du mur au dessus par conduction, et j'arrive pile poil sous le niveau du sol dans la serre, pour continuer mon conduit enterré sur 4 mètres de plus :



Y'aura donc au total 12 mètres de conduit, je me doute qu'a la fin ce sera pas trop chaud mais c'est dans la serre, une température de 15° serait déjà très bénéfique pour les plantations.

Pour raccorder le coeur de chauffe à la banquette je fabrique un immense cendrier, avec une innovation récente sur la structure : la tuile mécanique plate ! Il en faut 10 pour faire un cendrier de 60cm de long en pointe pour raccorder le toboggan de descente du baril au tube. On verra plus tard pour la trappe car je suis trop impatient de le démarrer :



Et miracle ça démarre nikel ! Bon niveau ronronnement c'est super light, tout est trempé, les briques sont super froides et mouillées, le béton cellulaire saturé d'eau ainsi que ma cendre et la vermiculite car tout était stocké dehors. Je me demande même comment le feu peut tenir !
Mais pour la première fois, on ne s'est pas enfumé lors du premier essai, on a même pu rester 2 heures dans la pièce à enfourner du bois dans le tunnel et continuer la banquette. Je crois qu'on est sur la bonne voie :)

Prochains jours : pas grand chose à part faire du feu encore et encore pour faire sécher, avant de recouvrir les tuyaux....et commencer à donner la forme

A suivre
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

Première|Précédente|12345|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 05:40 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos