Bienvenue sur ecologie-pratique.org 07 déc. 2022 - 18:58

Première|Précédente|123|Suivante|Dernière

 09/03/2015 09:00 (Lu 33569 fois)  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Bonjour à tous,
Alors me voila entré dans l'aventure du batch-rocket. Pour ceux qui n'auraient pas suivi, il s'agit d'un rocket dont le chargement se fait dans un foyer horizontal, bien plus grand que le J-rocket habituel.
Les détails concernant leurs différences sont par ici : http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3775

J'ai tout d'abord démonté le J-rocket expérimental que j'avais installé dans la grange. http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3409

Pour le choix de la section, Peterberg l'inventeur de ce système conseille l'utilisation d'un système en 150 car le batch est deux fois plus puissant que la même dimension en J.
Mon choix sera de le faire en 180, car même si la plupart des éléments que j'ai récupérés sont en 200, une partie de mon tube de banquette est en 180 alors je ne préfère pas prendre de risques.

Voici le fichier 3d scketchup qu'il diffuse librement : http://www.ecologie-pratique.org/mediagallery/download.php?mid=20150309083831586
Et le tableau traduit qui reprend toutes les côtes nécessaires à dimensionner ce foyer :



Voila ce que nous allons réaliser. Sur ce plan, il manque la vitre de devant, et celle du plafond sera remplacée par des briques réfractaires soutenues par une structure en profilés Té acier.



J'ai quelques amis expérimentés avec moi, ça va être un bon moment de construction :)

Inventaire :
Niveau matériel, je vais récupérer tout ce que je peux de l'ancien J-rocket, à savoir :
-briques réfractaire et simples
-bauge
-vermiculite
-cheminée interne en bouteilles de gaz cintrées
-baril
-blocs de béton cellulaire (c'est leur 4 eme vie, ça commence à faire des petits bouts !)
-la vitre + chassis

Je ne vais pas utiliser le baril cintrer en conteneur isolant, ni cumulus
Je suis loin d'avoir assez de briques alors j'achète 50 briques réfractaires à 25% d'alumine. Ca pourrait être mieux, le top étant 40% mais c'est pas dispo par chez moi et je n'ai qu'un tout petit budget.

Je dois donc ajouter :
-50 briques réfractaires
-du profilé Té en acier épais pour soutenir le plafond en briques
-du carré en acier épais pour réaliser le tube rectangulaire du P-channel (air secondaire)
-bouteilles de gaz pour le conteneur isolant

Le P-channel vu de l'intérieur c'est ça, il est suspendu au dessus du port (passage de flamme à la base de la cheminée interne) :



Pour la cheminée interne :
Peterberg déconseille l'utilisation de tube en acier car la température atteint les 1200°, le tube va se faire attaquer et devra être remplacé régulièrement (mais tous les combien ?).
On peut utiliser des briques réfractaires pour cette cheminée interne mais elle ne doit pas être carrée (toujours d'après Peterberg), cela perturbe le flux et on perd en qualité de combustion. Il conseille l'octogone, c'est pas trop difficile à faire mais cela nécessite beaucoup de coupes et une quarantaine de briques.
Sinon l'idéal est d'utiliser un tube en fibre de céramique. C'est largement résistant à la flamme et à nos températures, et ça a le gros avantage d'être isolant, on se passe donc de conteneur isolant et de vermiculite ici. Je n'en n'ai pas encore trouvé en vente, il faudrait voir du côté des magasins spécialisés.

Peterberg conseille aussi de largement surélever le Baril pour ne pas contraindre le flux. ce sera 15cm dans mon cas car j'ai une faible hauteur sous plafond, mais 20 ou 30 serait surement idéal.

Bon c'est fini pour la théorie, passons maintenant aux choses sérieuses !
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 09/03/2015 09:39  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Réalisation du foyer :

Je garde en place toute la banquette avec ses 8 mètres de tube inox annelé ainsi que la sortie de toiture en tubes de 200 que l'on m'a prêté. Je remettrai plus tard mes tubes en 170 pour voir si cela fait une différence.

J'ai donc choisi le rocket en 180, il faudra que je respecte scrupuleusement la côte du port, de l'arrivée d'air et de la cheminée interne. Peterberg annonce qu'on a une bonne tolérance sur la taille de la boite, ça m'arrange, je me cale sur la taille de mes buches (50cm ou un peu plus) et la dimension de mes briques pour limiter les coupes. Mon foyer fera donc 66cm de profondeur, 44 de haut et 30 de large. Mon cadre de vitre rentre parfaitement dans cette configuration.
Un foyer de 66cm c'est bien pour bruler des buches de 50, ça laisse assez d'espace devant et derrière pour ne pas occulter les passages d'air primaire et de flammes.

Après le démontage de l'ancien J-rocket, nous commençons par faire une dalle isolante en chutes de béton cellulaire sous la future sole, bien plus grande que sur le J, nous prévoyons 50 x 106cm

Vincent refait l'isolation sous la sole avec un puzzle de chutes de béton cellulaire


Nous commençons par la sole constituée de 21 briques non réfractaires puis après avoir bâti le foyer à blanc en extérieur, il n'y a plus qu'à le remonter en place. Voici l'installation du premier rang, tout est collé à l'argile pure:
Sur la droite, au fond de la base de la cheminée interne on aperçoit une brique taillée en pente afin que les cendres ne s'accumulent pas ici, elles redescendront vers la fenêtre du foyer (le port)

La sole puis le premier rang de briques du foyer. A droite la cheminée interne en octogone, avec la pente vers le foyer pour ramener les cendres vers l'avant.


Le deuxième rang :

Le deuxième rang


Troisième rang et début du 4é, on commence à bien voir la forme du port de passage des flammes:

3é rang et début du 4é


Voila les parois du foyer terminées. J'ai fait un décrochement dans la brique au dessus du port pour placer le P-channel mais ce n'est pas nécessaire. Je pense même qu'il est préférable de laisser des briques entières pour la solidité. Je referai ça plus tard. L'octogone n'est pas très régulier, mais c'est déjà pas mal pour mon premier. C'est toujours mieux qu'un carré.

L'octogone n'a pas ses 8 faces exactement de la même taille, il faudra mieux les dessiner sur le prochain


Le plafond est très large alors pour faire tenir les briques j'installe des supports en profilé acier en Té, soudés ensemble pour la stabilité. Je laisse un jeu de 3mm entre les briques et l'acier pour permettre la dilatation. :

le support du plafond en briques fait de barres d'acier en Té et soudées entre elles


J'installe les briques et je prépare l'encoche pour le tube du P-channel:

le port avec l'encoche dans les briques du plafond


Voila le tout en place. La section de ce tube est primordiale. Ici sur ce rocket en 180 ce sera 65mm x 20mm intérieur :



Ensuite on installe la cheminée interne, je garde celle la en acier faite de bouteilles de gaz. Je ne sais pas si ce sera durable, mais maintenant les bouteilles de gaz sont un déchet, ce sera facile de la remplacer si nécessaire.
Aussi, c'est plus facile de poser un tube rond sur un octogone que sur un carré !

mise en place de la cheminée interne en acier (bouteilles de gaz cintrées) et du conteneur isolant en bouteille de gaz aussi


Je bâtis un mur autour de l'octogone pour contenir la vermiculite qu'on aperçoit sur cette photo.
On voit aussi le petit diamètre du conteneur isolant afin de laisser assez d'espace autour de lui à l'intérieur du baril.

le conteneur isolant est beaucoup plus étroit que l'habituel cumulus, c'est pour laisser une plus grande liberté de passage aux fumées à l'intérieur du baril


Ensuite vient la pose du baril, classique, mais avec quelques cales en briques pour laisser assez d'espace au dessus de la cheminée interne. Je remets le bouchon de la trappe de nettoyage et je reconnecte au cendrier.



A suivre pour le test de démarrage....
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 09/03/2015 11:17  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Mise à feu

Il est 20h, tout le monde est tout excité à l'idée de tester ce nouveau dragon, alors c'est parti pour le démarrage.
On fait un petit feu de paille au fond du foyer devant le port, puis quelques pommes de pin et déjà il avale goulument la flamme par le port !
On enchaine avec quelques buches de pin. Il grogne de plus en plus fort, puis se calme un peu, probablement qu'on a déjà atteint un palier d'évaporation de l'eau, il repart et on remplit complètement le foyer avec environs 12kg de bois !

.....tout cela en moins de 10 minutes !!!.....

Premier feu : une vraie fournaise, le foyer rempli de bois brule en flammes en une heure. (un peu plus pour finir les braises)


Ca tire très très fort, et malgré l'absence de vitre et l'immense ouverture du foyer sur le devant, il ne refoule pas ! Assez étonnant pour un rocket aussi jeune !

On reste tous devant ce beau foyer, comme hypnotisés, il commence à faire frais dehors et le baril rayonne comme jamais, je comprends mieux qu'il faut le surélever.
En une heure, tout est brûlé, il ne reste que des braises qui vont se consumer tranquillement car le V de fond de foyer n'est pas encore en place. Je pense que lorsqu'il y aura la vitre, le V et l'entrée d'air primaire juste en face des braises, elles vont bruler beaucoup plus vite.

le foyer fonctionne ouvert, en attendant que j'installe la vitre, et pas de retours de fumée, tout est aspiré par le port


La paroi extérieure de la cheminée dans la serre dépasse les 60°, pas mal pour un premier feu mouillé. Je vais rapidement devoir fabriquer une plaque en zinc pour ne pas fondre ma bâche de serre !
Mais la bonne nouvelle c'est que j'ai beaucoup plus de température de fumée disponible pour rallonger le tube en sous-sol de la serre et démarrer mes semis plus tôt :)

Je m'approche difficilement du baril brulant pour ouvrir le bouchon en haut et observer l'intérieur, c'est une vraie fournaise



Bilan provisoire:
C'est un foyer un peu plus long à fabriquer car il y a beaucoup de coupes à faire pour la partie octogonale de la cheminée interne. Il faut aussi plus de briques réfractaires que pour un rocket en J. soit :
-21 pour la sole
-60 pour le foyer, le plafond et la base octogonale de la cheminée interne
-40 de plus si on fait une cheminée interne en briques.
Il y a aussi plus de travail du métal pour fabriquer le p-channel, quoique si on trouve directement la bonne section de tube rectangulaire, il suffira de tailler un V et de le plier. Pour le plafond idem, ce n'est pas obligatoire de souder les rails.
Peterberg et d'autres utilisent ici une plaque réfractaire, que ce soit un pierre, ou un mortier réfractaire coulé sur mesure, ce sont d'autres solutions envisageables.

Par contre, niveau confort d'utilisation et efficacité, c'est incomparable.
On peut utiliser du bois-buche, intéressant quand on doit l'acheter car c'est le format le plus commercialisé
La température des fumées est bien plus élevée et la poussée plus forte, ce qui permet une banquette bien plus longue (combien ?) ou tortueuse.
C'est plus intuitif à utiliser. La plupart des gens sont habitués à charger le bois horizontalement et voir la flamme partir par en haut ou vers le fond, et apparemment le risque de refoulement est plus faible.
Si on a compris le principe d'un rocket, il ne sera pas plus difficile de réaliser un batch qu'un J, cela reste de la simple maconnerie (à part pour la partie métal)

A suivre : installation de la vitre, le bâti pour contenir l'isolant autour du foyer, installer le serpentin de cuivre dans le baril...vérifier que tout tient bien le choc, etc.....

Cédric

J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 09/03/2015 11:59  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Super!
J'avais deja vu le P-channel, mais je ne comprends pas ce que c'est, est-ce le tube a section rectangulaire et en L que l'on voit sur ta photo?
Il me semble que c'est le moyen invente par Peter Berg pour amener plus d'air, par dessus.

Peux-tu nous expliquer ce que c'est, comment et pourquoi ça fonctionne?

Quote by: ceddzLe P-channel vu de l'intérieur c'est ça, il est suspendu au dessus du port (passage de flamme à la base de la cheminée interne) :


Je n'arrive pas a comprendre comment est la vue, tu peux preciser stp?

Je ne comprends pas non plus ta definition du "port"?

Merci
Xisca en Espagne

 09/03/2015 12:12  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Quote by: ceddzSur ce plan, il manque la vitre de devant, et celle du plafond sera remplacée par des briques réfractaires soutenues par une structure en profilés Té acier.


Le plan de Peter est avec 2 vitres?

Car si j'adopte, ce que j'ai deja prepare a besoin de la vitre sur le dessus, car je suis sous le niveau du sol...

Mes suppositions:
- Pas besoin de renforcer comme tu as fait si la vitre est dessus.
- Par contre plus de perte de chaleur car la vitre isole moins en dessus que sur le cote...

Ce qui est genial, c'est que j'allais manquer de puissance pour les longeurs dont j'ai besoin.
Moi aussi je dois chauffer une serre comme toi!
(j'ai des varietes casi tropicales, donc je manque de chaud meme dans mon climat super mediterraneen!)
Xisca en Espagne

 09/03/2015 12:26  

Status : hors ligne

Xisca

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 07/08/2012
Réponses: 246
Localisation:Espagne
Quote by: ceddzSinon l'idéal est d'utiliser un tube en fibre de céramique. C'est largement résistant à la flamme et à nos températures, et ça a le gros avantage d'être isolant, on se passe donc de conteneur isolant et de vermiculite ici. Je n'en n'ai pas encore trouvé en vente, il faudrait voir du côté des magasins spécialisés.


C'est une rarete ou bien un materiau des americains pas encore arrive chez nous?

Petite recherche sur le net....
http://www.solargil.com/fr/182-tubes-refractaires

Le probleme c'est que c'est trop fin, mais on voit le materiel, resistance 1400ºc
Xisca en Espagne

 09/03/2015 15:57  

Status : hors ligne

ceddz

Utilisateur

Chênes
Enregistré: 02/11/2009
Réponses: 639
Localisation:Taller, Landes
Salut Xisca, très réactive pour préciser que mes sont manquent....de précision ;)
Comme tu dis le sujet est vaste et les infos détaillées éparpillées sur plusieurs forums en différentes langues et nombreux posts. Il va falloir penser à rédiger un tuto sur le batch, ou faire un nouveau bouquin ;)

Le P-channel ici sur la batch-box amène de l'air secondaire juste au dessus du mini-tunnel, qui ressemble à une fenêtre verticale, que Peterberg appelle "port". C'est ce qui "remplace" le long tunnel dans les rockets en J. Il fonctionne pareil.
Sur celui-ci c'est un tube rectangulaire coudé à 45° qui amène de l'air neuf juste avant la montée dans la cheminée interne, la perturbation crée par le flux à la base de l'octogone "finit" la combustion pour laquelle l'apport d'oxygène est nécessaire.
La vue dont tu parles sur l'image 3d que tu as repostée est une vue prise à l'intérieur du foyer, sur le haut (on voit le tube rectangulaire en transparence par la vitre du plafond.

Sur un Rocket en J ce p-channel est réalisé avec une plaque suspendue dans le conduit de chargement, près de l'entrée du tunnel (voir le post http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3824 )


Ce plan en 3d est avec une vitre mais sur la page ou il l'a proposée c'est en mortier réfractaire, je pense qu'on met ce qu'on veut ici tant que ça résiste au feu. Aucun problème si ce n'est pas isolant, la plupart de la combustion se déroule en bas du foyer et dans la cheminée interne.
L'autre gars (mathewwalker) qui a transformé son J rose en batch avait aussi mis une vitre sur le dessus.
Il faudrait que je retrouve son post sur donkey32.

Peterberg dit aussi qu'on peut faire fonctionner ce foyer ouvert sur le devant, mais que l'installation d'une porte ou vitre améliore un peu les résultats des mesures d'analyse de combustion. Il n'y a pas de réglage d'ouverture nécessaire, ce que tu as pu voir peut-être ce sont les tests de Mathewwalker qui a ajouté un diffuseur d'air en fond de foyer, dans ce cas, avec 3 entrées d'air il a fait des réglages pour optimiser la chose.

J'ai vu le lien pour les tubes réfractaires, mais ceux proposés sur ce site sont des tubes conducteurs pour enrober les résistances électriques.
Après quelques recherches je n'ai pas encore trouvé le tube en fibre céramique de 15cm qu'ils utilisent.

Cedric
J-200 à la maison, [url=http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3919]Batch180 dans la grange [/url]

 09/03/2015 21:13  

Status : hors ligne

jc12

Utilisateur

Arbustes
Enregistré: 16/03/2013
Réponses: 77
Bravo Ced, c'est du reportage de pro pour ceux qui veulent tout comprendre. :)

Apparemment tu n'as pas eu de soucis pour raccorder le batch à ta banquette. Pourtant le baril se retrouve plus haut qu'auparavant, non ?

Si j'avais tout lu de Peterberg comme toi, je n'aurais pas été surpris par la cheminée interne octogonale. Dans le premier fil que tu cites, http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=3775, le batch est suivi par une cheminée carrée et c'est assurément plus simple. Ensuite il y a la technique du coulage de mortier réfractaire. Autant d'évolutions qui perfectionnent le rocket mais qui le compliquent pour des amateurs peu outillés.

Le résultat obtenu est concluant et ça donne envie. Heureux pour toi que ça tire et que tu puisses enfin chauffer ta serre. Ce qui reste à prouver, à mon humble avis, c'est la tenue du P-channel (tenue du métal). Est-il certain que cette solution offre une meilleure dans le temps que les tubes dans le fond du foyer en V ?

JC

Première|Précédente|123|Suivante|Dernière
Le fuseau horaire est CET. Il est maintenant 06:58 .

  • Sujet Normal
  • Sujet important
  • Sujet clos
  • Nouvelle Contribution
  • Nouveau sujet important
  • Nouveau sujet clos
  • Vous pouvez lire ce forum 
  • Les anonymes peuvent dans ce forum 
  • HTML autorisé 
  • Contrôle vocabulaire 

Construire sa yourte et son poêle de masse

Fabriquer sa yourte - Guide pratique de conception et de réalisation

Livre Fabriquer sa yourtePlus confortable qu’un tipi, une yourte est aussi plus facile à démonter, à transporter et à stocker. Dans ce guide pratique vous allez découvrir une yourte légère, un habitat simple et bon marché qui peut être réalisé par tous. Son montage ou son démontage ne prend pas plus de 15 minutes. La conception et les étapes de sa fabrication sont clairement expliquées pour vous permettre de réaliser votre projet en 7 jours. Ce livre est rédigé pour vous accompagner tout au long de la construction mais aussi lors de l'utilisation de votre futur habitat. Le choix de matériaux naturels pour l'armature, de matériaux recyclés pour la couverture et l'isolation, leurs mises en œuvre avec des outils simples, les règles de calcul pour toutes les dimensions, la conception d'un système électrique autonome et d'un chauffage sans oublier la réglementation sont les chapitres qui vont vous transformer en heureux propriétaire d'une yourte adaptée à vos besoins.

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves - Feux de bois et poêles de masse

Livre ROCKET STOVES Feux de bois et poele de masseLe poêle de masse rocket est un concept révolutionnaire de poêle à bois qui permet une combustion très propre et une utilisation efficiente de la chaleur produite. Il transforme presque tout le bois en chaleur, et peut stocker presque toute cette chaleur générée pour un confort optimum lorsque vous en avez besoin. Un poêle de masse Rocket peut être autoconstruit facilement même par des personnes peu expérimentées et dans tous les types d'habitats : maison en terre, en paille, en pierre, en bois, yourtes...

Acheter maintenant | Plus d'infos

Rocket Stoves Révolution

Livre ROCKET STOVES REVOLUTIONDe nouveaux poêles se sont développés depuis quelques années sur la base du poêle rocket. Dans ce livre, qui est un complément au Rocket stoves - Feux de bois et poêle de masse écrit par le même auteur, vous découvrirez l'ondol, le poêle oxalys, le Rocket Batch Box, le DSR et le Rocket Batchblock. Réunies dans un même ouvrage, les présen;tations de ses différents modèles vous permettra de mûrir votre réflexion sur votre futur poêle de masse.

Acheter maintenant | Plus d'infos